Du 8 au 14 avril 2012, a eu lieu la Semaine nationale des bibliothèques chez nos voisins américains !

Cela faisait un petit moment que je souhaitais vous en parler car c’est une des choses pour laquelle j’admire les bibliothèques américaines : elles sont bien mieux implantées dans la société qu’en France. En particulier grâce à l’engagement et à la force de leur association nationale, l’American Library Association (ALA) qui exerce un véritable lobbying sur le gouvernement : les bibliothèques ont donc leur place dans les programmes aux niveaux national et fédéral.

La National Library Week est célébrée aux Etats-Unis depuis 1958, date de sa création par l’ALA, et se déroule tous les ans en avril. Durant cette semaine, il y a un même un jour célébrant les bibliothécaires, (National Library Workers Day), un jour célébrant les bibliothèques mobiles (National Bookmobile Day), et un jour dédié à la littérature adolescente !

Financée par des mécènes engagés, la semaine nationale des bibliothèques est l’occasion pour elles d’organiser un maximum d’événements, de multiplier les communications, etc. Bref, d’être visibles sur la scène nationale. Tout cela grâce à des bénévoles pour aider, un auteur (cette année, Brad Meltzer) qui parcourt le pays durant la semaine en défendant les bibliothèques, etc.

Cette année, l’événement faisait référence à la force des réseaux sociaux, comme lieux de partage et de cohésion sociale, tout comme la bibliothèque.

Des idées pour la France ?