Et oui c’est la fin !!!

Tout au long de cette réflexion, j’ai essayé de dénoncer les idées reçues qui ont tendance à se développer devant cette nouvelle technologie, à priori révolutionnaire. Cette dernière appelle en effet de multiples bouleversements au sein des professionnels du livre, comme la transformation du marché de l’édition en une industrie où vont coexister plusieurs supports. Cependant, l’arrivée d’un nouveau média ne détruit pas forcément les anciens, et il ne fait pour l’instant que créer de nouveaux usages, souvent complémentaires. Par exemple, il est ici une formidable opportunité pour les éditeurs de créer un nouveau marché et de toucher de nouveaux publics.

Mais finalement, pour moi, le livre électronique n’a pas encore atteint sa maturité comme nouveau média. Le poids des habitudes culturelles et celui des contraintes économiques entraînent un certain attentisme dans le monde de l’édition. Comme cela avait été le cas lors du passage du livre manuscrit au livre imprimé, le livre numérique tel que le conçoivent encore la plupart des éditeurs ne fait que reprendre sur un nouveau support le modèle du livre classique. Ce nouveau support se contente pour l’instant d’imiter le livre papier, qui est le fruit d’une longue évolution à travers les siècles et qui s’est inscrit ainsi comme une référence pour le moment indépassable. Cette forme inspire donc les concepteurs, qui souhaitent atténuer le choc technologique lié à la dématérialisation des textes. Mais on a vu que pour le moment, aucun n’a pu s’imposer réellement sur le marché des livres électroniques. En fait, si ces livres semblent s’inscrire dans des objectifs identiques à ceux du livre papier (visibilité, accessibilité, confort), ils ne sont pas encore au point et sont loin de remporter l’enthousiasme des foules. Ne serait-ce pas plutôt qu’ils doivent complétement se détacher du modèle du livre traditionnel pour pouvoir se démarquer, par des ambitions différentes ?

Retour à l’Episode 6 (1) : Une révolution pour les éditeurs et libraires ?

Retour à l’Episode 6 (2) : Une révolution pour les bibliothécaires ?

Retour à l’Episode 5 : Une révolution des usages de lecture ?

Retour à l’Episode 4 : Une révolution écologique ?

Retour à l’Episode 3 : Une révolution technologique ?

Retour à l’Episode 2 : Historique et définitions

Retour à l’Episode 1 : Introduction