La bibliothèque comme centre d’informations

Long Eaton Library

Les bibliothèques anglaises sont aussi des centres d’information. Toute personne peut appeler la bibliothèque pour lui demander n’importe quelle information, et ces questions ne se limitent pas au monde du livre. D’ailleurs, elles sont souvent peu de rapport avec lui, étant surtout des demandes utiles pour la vie de tous les jours. Ci-dessous, quelques exemples de ces demandes :

Quelqu’un cherchait la trace d’actes de Parlement qui prouvaient que le County Council ne peut pas fermer un parc pendant des événements spéciaux; un autre une liste de bandes dessinées pour les enfants; ou encore où trouver une formation pour travailler dans un centre d’appels; où acheter une machine de tombola; ou même comment apprendre l’accent écossais ! Ceci pour montrer que la bibliothèque agit au-delà de son rôle traditionnel de pourvoyeuse de livres, mettant en avant les capacités des professionnels à trouver rapidement des informations complètes et avérées.

Une autre initiative au service de la communauté et de l’information est celle des « Reading Detective », inspirée par un projet national développé par la Reading Agency. Le but est d’encourager la lecture et la découverte de la littérature locale : les personnes qui y participent sont invités à faire part aux bibliothécaires de tout ouvrage dans lequel elles ont pu trouver une allusion au Derbyshire. C’est l’occasion d’organiser des événements originaux comme le face à face qui a eu lieu à Buxton entre plusieurs usagers à propos du riche héritage de crimes, légendes et fantômes du Dark Peak.

Le succès de cette initiative prouve l’intérêt que portent les habitants à l’histoire et aux mœurs de leur comté, ainsi qu’aux questions généalogiques. Le secteur d’études locales en bibliothèque est donc très développé. On peut y trouver des cartes géographiques ou géologiques qui permettent d’étudier l’évolution des villes; les registres de recensement des habitants depuis 1945, disponibles en microfilm (avec des informations sur l’adresse, le travail et le nombre de membres de la famille); des journaux locaux tous enregistrés sur microfilms également (principalement le Derbyshire Times depuis 1854); de nombreux livres sur l’histoire des villes, des campagnes, des activités humaines diverses; des magazines locaux; des photos; des collections particulières comme celle de Stephenson à Chesterfield qui rassemble l’histoire des industries, et du chemin de fer dans le Derbyshire, etc. Dans ce secteur, se côtoient les catalogues sur Internet mais également des fiches papiers qui sont parfois plus complètes et classées par sujet.

En réalité, en Angleterre, les services d’archives regroupent surtout les documents manuscrits originaux, tandis que les bibliothèques se chargent des imprimés. Les collections qui y sont présentes sont donc riches, surtout dans les bibliothèques les plus importantes.

Episode 1 : contexte et définition

Episode 2 : actualité des bibliothèques anglaises

Episode 3 : Des bibliothèques dédiées à la vie sociale et ouvertes à la diversité des pratiques

Episode 4 : Des bibliothèques dédiées à la communauté