Eh oui, j’étais un peu passée à côté (honte à moi) du fait que nous approchions (et maintenant c’est passé) de l’anniversaire de la mort d’Albert Camus, le 4 janvier 1960. Et je n’ai même pas percuté quand j’ai vu des magazines avec Camus en page de titre dans les kiosques. Jusqu’à que George me le fasse lourdement remarquer en me mettant sous le nez deux couvertures de magazines (Marianne et Le Magazine littéraire).

Si vous voulez en savoir plus sur cet auteur, allez d’abord voir mon article ici, non je rigole (enfin si vraiment allez-y !), il y a en ce moment un dossier sur lui dans Marianne, Le Point et Le Magazine littéraire du mois !

Histoire d’enfoncer un peu plus le clou, Michel Onfray vient de publier un essai, L’ordre libertaire. La vie philosophique d’Albert Camus aux éditions Flammarion, qui apparemment fait un peu polémique. Pour en savoir plus, le philosophe est passé hier soir à La Grande Librairie de François Busnel pour parler de cet essai et de Camus. Je vais essayer de me le procurer pour vous en parler plus en profondeur !

Enfin, par une recherche rapide, j’ai relevé quelques oeuvres de Camus qui seront jouées dans les mois qui viennent à Paris :

La Chute au THEATRE DARIUS MILHAUD (19e) jusqu’au 16 juin 2012.

La Peste au Lucernaire (6e) du 25 janvier au 17 mars 2012

Une soirée Albert Camus-René Char à la Comédie Française le 19 mars 2012. Ces deux auteurs ont en effet entretenu une correspondance très dense une partie de leur vie.

PS : il va sans dire que je serai présente à ces trois soirées (dates à définir …) si il y a des blogueurs parisiens qui sont partants, on peut faire un convoi ! 🙂