Quelques citations issues de La Reine des Lectrices, un petit roman sympathique qui raconte l’addiction de la reine pour la littérature, un jour qu’elle tombe sur un bibliobus dans la cour de Windsor. Certaines réflexions sur la littérature sont très justes, comme celle-ci :

« Elle découvrait que chaque livre l’entrainait vers d’autres livres, que les portes ne cessaient de s’ouvrir, quels que soient les chemins empruntés ». Ou la malédiction des lecteurs …

« il valait mieux rencontrer les auteur dans les pages de leurs livres, puisqu’ils vivaient sans doute autant de l’imagination de leurs lecteurs que leurs personnages » ! je suis bien d’accord, et puis il y a des auteurs que j’ai arrêté de lire après les avoir rencontrés … 🙂

Enfin, ma préférée :

« Cet attrait pour la lecture […] tenait au caractère altier et presque indifférent de la littérature. Les livres ne se souciaient pas de leurs lecteurs ni même de savoir s’ils étaient lus. Tout le monde était égal devant eux. La littérature est une communauté, les lettres une république » !

Bon mardi ! 🙂