Je trouve que les bilans mensuels sont intéressants car ils nous permettent de nous poser, de revenir sur nos lectures et de les classer un peu.

Pour moi, il est important de laisser un petit temps s’écouler avant d’écrire une chronique, histoire de laisser décanter cette lecture.

Ainsi, il m’est arrivé de poser un livre en me disant « wahou » et puis, au moment de revenir dessus, en l’analysant, je réfléchis, je trouve des défauts. Ou alors le livre s’est effacé petit à petit et au bout d’un mois, un livre qui m’avait marqué ne me laisse presque aucun souvenir ni ressenti.

D’autres, au contraire, semblent s’être inscrits au fer chaud dans ma mémoire.

Ce sont mes coups de coeur :

Pour ce mois-ci, j’ai renoué avec l’écriture du XIXe siècle que j’apprécie de plus en plus, en France ou en Angleterre. J’ai ainsi découvert le chef d’oeuvre de Stevenson : The Strange Case of Docteur Jekyll and Mr Hyde , en langue originale.

Dans une autre veine, détour par un roman contemporain, dévoré dans le train des vacances, La balade de Lila K. de Blandine Le Callet, une merveille dystopique dont je vais m’empresser de vous parler.

Ensuite, de bons livres :

Un agréable moment avec La dernière conquête du Major Pettigrew de l’anglaise Helen Simonson : du 100% British.

Un détour dans le monde magique d’Alice in Wonderland de Lewis Caroll, où j’ai renoué avec ce chef d’oeuvre dit de littérature jeunesse, mais qui se lit très bien par les adultes, de manière très différente.

Une lecture de club de lecture avec Le guide de l’incendiaire des maisons d’écrivains en Nouvelle-Angleterre  de Brock Clarke, qui a beaucoup divisé mes acolytes, George et Lili.

Un air marocain bien frais avec Méfiez-vous des parachutistes de Fouad Laroui

Et enfin la suite de Mon traître qui effectue un Retour à Killybergs, comme nous le raconte Sorj Chalandon. Un beau livre sur l’Irlande qui se déchire.

Puis, de bons livres, mais où il manque quelque chose :

La définition de La délicatesse par David Foenkinos (Chronique dans la semaine !).

Un retour triomphal des délirants Les pieds nickelés T2 (BD) repris par Philippe Rich.

Un petit détour aux périodes de Noël avec les nouvelles de Selma Lagerlof dans Le livre de Noël.

Un OLNI (Objet littéraire non identifié) avec Le va-nu-pieds des nuages de Takis Théodoropoulos (Sabine Wespieser Editeur).

Enfin, le Secret absolu de Wilkie Collins dont je vous parlerai dans la semaine, lu pour Le Club des Lectrices !

Pour finir, mes coups de griffe

L’enfant noir / Camara Laye => Chronique dans la semaine !

Le Tome 2 de 1Q84 par Murakami, que j’ai lu essentiellement pour connaître la suite de l’histoire, mais bon …Voir chronique du T1

Et un roman sans envergure : Zéro tués de Régis de sa Moreira (Chronique dans la semaine !)

15 livres, une bonne moyenne pour un mois studieux ! 🙂