Récemment, en rédigeant un article , j’ai pensé que j’évoquais souvent les films qui ont été tirés de livres dont je parle. En effet, la littérature est la plus grande source d’inspiration pour les cinéastes (cf. Babelio)

Ces adaptations sont l’occasion de se replonger dans des œuvres lues, par des images; ou encore de découvrir de nouvelles œuvres. Le cinéma peut apporter beaucoup à la littérature, mais ce n’est pas toujours le cas, et il est intéressant de se pencher sur leur rapport parfois orageux.

J’ai donc décidé d’inaugurer une nouvelle rubrique sur mon blog :

Pour exemple, j’ai déjà parlé de :

A l’occasion, je vous parlerai donc des adaptations cinématographiques que je regarde, et si ce n’est pas déjà fait, je lirai le livre dans la foulée (ou le contraire !).

Prochainement, je vous parlerai donc :

Les Joueurs de Gogol (téléfilm français réalisé par Marcel Bluwal en 1960)

Never Let Me Go de Ishiguro (adapté par Mark Romanek en 2010)

Exodus de Leon Uris (adapté par Otto Preminger en 1960)

Et bien d’autres ! 🙂

(Je sais que l’idée n’est pas nouvelle sur la blogosphère, notamment avec le challenge de Will, de Kabaret Culturel. D’ailleurs, comme lui, je voulais lier mes deux passions, littérature et cinéma. Mais ici il s’agit simplement de mettre l’accent sur ces lectures et sur ces films, pas question de challenge … )