Voici enfin venu le temps de faire le bilan de 4 semaines de lectures intensives ! L’objectif était simple : tourner le plus de pages romanesques !

Je pense que j’ai bien joué le jeu, en tout cas ma PAL en a pris un coup (et c’était le but !). Voici mon bilan détaillé, semaine après semaine !

Première semaine : 2100 pages

Le pays du dauphin vert / Elizabeth Goudge => 620 p.

Paris en 2040 / Arthur Bernard => 250 p.

Un repas en hiver / Hubert Mingarelli => 138 p.

Viviane Elisabeth Fauville / Julia Deck => 155 p.

Pour seul cortège / Laurent Gaudé => 185 p.

Je vais passer pour un vieux con / Philippe Delerm => 125 p.

Library Wars : conflits / Hiro Arikawa => 220 p.

Race et histoire / Levi-Strauss => 127 p.

Extension du domaine de la lutte / Houellebecq => 155 p.

Abandons :

Fictions / Borges => 10 p.

Voyage en France / Henry James => 115 p.

Deuxième semaine : 2232 pages

La marque de Windfield / Ken Follett => 625 p.

Library Wars T2 / Hiro Arikawa => 250 p.

Une promesse / Sorj Chalandon => 217 p.

La Vie rêvée d’Ernesto G. / Jean-Michel Guenassia => 530 p.

L’alphabet des rêves / Susan Fletcher => 450 p.

Exercices de style / R. Queneau => 160 p.

Troisième semaine : 1930 pages

La Librairie Tanabé / Miyabe => 222 p.

En ami / Forrest Gander => 140 p.

Point de lendemain / Vivant-Denon => 45 p.

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire / Jonas Jonasson => 567 p.

Le Terroriste noir / Tierno Monemembo => 225 p.

L’encoubert / Gérard Hausman => 118 p.

Rosa Candida / A. A. Olafsdottir => 333 p.

Manuel de survie de Stanley Yenalts / Louis Sachar => 280 p.

Quatrième semaine : 1794 pages

Pas facile de voler des chevaux / Per Petterson => 301 p.

L’homme tombé du ciel / Walter Tevis => 270 p.

SOS Flemmards / Sandra Ganneval => 330 p.

Ciseaux / Stéphane Michaka => 260 p.

Maurice ou Le Cabanon du Pêcheur / Mary Shelley => 160 p.

813 / Maurice Leblanc => 280 p.

Lira bien qui lira le dernier / Hubert Nyssen => 128 p.

Abandons :

Murtoriu / Marc Biancarelli => 35 p.

Trois ombres au soleil / John Henry => 30 p.

Soit donc un total (après des calculs savants !), de 8056 pages : 31 romans entiers et 3 abandonnés en cours.
Je suis bien contente ! Et vous alors ? 😀