défi lecture George

Voilà, voilà, ça fait déjà une semaine que George a lancé son petit défi, auquel je me suis affiliée immédiatement ! C’est donc le moment de faire un bilan !

Jour 1 : 1er avril

C’est lundi, je ne travaille pas. Tout le week-end, j’ai eu envie de lire de la science-fiction et dans ma liste, je trouve un de mes auteurs préférés : Maurice Leblanc, créateur génial du tout aussi génial Arsène Lupin. Ici, il change de genre avec la science-fiction : Le formidable événement, datant de 1920. Ni une ni deux, je l’attaque, me disant que je lis la moitié maintenant et me gardant la seconde pour le lendemain, dans les transports. « Malheureusement », trois heures plus tard, je le repose, terminé. Désormais je regarderai La Manche différemment … Mais voilà mon premier livre lu.

événement

Jour 2 :

Ce jour, j’avais besoin d’un peu de légereté. Quand ça m’arrive, je me tourne systématiquement vers mes auteurs fétiches : Leblanc, Pratchett, Benacquista. C’est finalement ce dernier que je choisis avec son Quelqu’un d’autre, ou l’histoire de deux types qui ne se connaissent pas mais qui se lancent le défi de changer totalement de vie en 3 ans. Un défi totalement fou qu’ils vont relever d’une manière complètement différente. J’ai pris un peu de temps pour le lire, voulant le déguster.

benacquista quelqu'un

Jour 3 :

Je termine tranquillement mon Benacquista. Le soir, je commence le gros pavé Les Roses de Somerset, de Leila Meacham, envoyé par les éditions Charleston.

somerset

Jour 4 :

Après la légereté et la science-fiction, changement de genre avec L’étoile et la vieille de Michel Rostain. Un roman reçu grâce à un Masse Critique Babelio spécial, que je ne commençais qu’avec une certaine réticence, persuadée que le thème de la vieillesse allait me barber. Or, c’est avec surprise que j’ai découvert au bout d’une dizaine de pages qu’il s’agissait d’un morceau de la vie de la grande accordéoniste Yvette Horner … Un roman que j’ai dévoré et qui m’a poussé à reprendre mon accordéon …

étoile rostain

Jour 5 :

Club des Lectrices oblige, il me fallait lire Histoire du tableau de Pierrette Fleutiaux, que nous avions choisi sur le thème de l’art. Finalement ce fut une belle surprise, et ce roman d’une centaine de pages ne m’a duré que le temps d’un aller-retour de RER …

fleutiaux

Jour 6 :

Je continue – le soir seulement – Les Roses de Somerset.

Jour 7 :

EDIT : J’ai terminé les Roses de Somerset ! 🙂

Et c’est reparti pour une autre semaine …