Logo Bilan

Et voilà, le mois de mai est déjà terminé ! Nous attendons encore le soleil désespérément mais nous n’avons pas encore totalement perdu espoir ! En attendant, un petit article récapitulatif de mes lectures du mois, pour vous distraire ! 🙂

Ce mois n’a pas été très chargé en lectures, en tout cas quantitativement, puisque j’ai privilégié les pavés, pour me laisser le temps de respirer après un mois d’avril chargé ! Un petit mois (10 livres lus) avec peu de coups de cœur … mais la bonne nouvelle c’est que j’ai eu le temps de pratiquement chroniquer tous les livres au fur et à mesure, exploit incroyable pour moi !

J’ai commencé le mois de mai assez agréablement, étant en vacances, avec deux pavés très différents : Le Châle de Cachemire de Rosie Thomas, envoyé par les éditions Charleston, et qui fut une belle surprise ! Un grand voyage en Inde et une bonne histoire. J’ai enchaîné en changeant du tout au tout avec le dixième tome des Rougon-Macquart, parce que cela faisait longtemps que je n’avais plus lu de Zola :  mais Pot-Bouille m’a un peu déçue …

Sitôt rentrée de vacances, j’ai voulu faire un break non romanesque avec une biographie de Stefan Zweig par Catherine Sauvat, qui m’a permis d’approfondir ma connaissance de l’auteur et d’entamer le challenge lancé par Métaphore.

Ragaillardie par cette lecture, j’ai sauté directement à la littérature jeunesse avec un roman envoyé par les éditions Xo : Code de Kathy Reichs, qui ne fut pas vraiment une belle lecture … Pour changer, j’ai donc tabler sur une valeur sûre avec un auteur dont j’avais beaucoup aimé la première trilogie : Sentiment 26 / Gemma Malley. Mais là aussi, je suis restée dubitative …

Bref ma situation était catastrophique à la moitié du mois, je n’avais plus le goût d’attaquer un nouveau roman. Et puis à la bibliothèque, un roman que j’attendais depuis longtemps m’est tombé dans les mains : Artemis Fowl 8 : Le dernier gardien d’Eoin Colfer. Toujours un régal à lire et une fin en beauté pour cette série que je suis depuis 15 ans !

Grand saut dans le temps et le genre, comme je les aime, j’ai ensuite débuté Howard Ends de E.Forster, que je me promets de lire depuis que j’ai vu le film … Une déception, dont je vous parlerai plus jeudi prochain.

Sous le coup de cette déception, j’ai terminé la deuxième partie d’une saga que j’ai entamé l’année dernière : Les Pardaillan, un formidable aventure en 10 tomes ..  L’Épopée d’amour de Zévaco était dans la droite ligne de ses romans d’aventure qui n’ont rien à envier à Dumas. 

A cette période, j’ai reçu Les débutantes de J. Courtney Sullivan, pour un partenariat avec Le Livre de Poche. Je l’ai péniblement terminé il y a deux jours, après une semaine à le traîner …

Enfin j’ai terminé mon mois avec le livre du prochain Club des Lectrices, même si je n’y serai pas : il s’agissait de choisir un roman qui parlerait d’un pays. Nous avions finalement sélectionné Les New-Yorkaises d’Edith Wharton, une lecture intéressante.

Pour conclure ce billet en demi-teinte, comme vous pouvez le voir, je voulais vous parler de la super série de mangas que j’ai commencé cette semaine, pour pallier mes déceptions romanesques :  20th Century Boys de Naoki Urasawa. J’ai déjà lu les dix premiers tomes et il m’en reste 12 … Je ne suis pas vraiment manga mais j’avoue que cette série est prenante, extrêmement bien construite, et même si je n’adhère pas complètement aux graphismes, je me régale ! De quoi me réconcilier avec la lecture et vérifier encore une fois que parfois, les images sont plus efficaces que les mots …

J’espère néanmoins que le mois de juin sera plus prolifique, pas forcément en quantité, mais surtout en qualité …

Bon week-end à tous !