camus

Quiconque me connaît un peu sait que je vénère Albert Camus depuis des années : chaque fois que j’ai lu un texte de lui, j’ai été éblouie par la simplicité de son raisonnement, de son schéma de pensée, profondément humaniste, sincère et engagé. A chaque texte j’ai retrouvé le plaisir d’une écriture limpide, ensoleillée, marquée par son enfance méditerranéenne dans laquelle je me retrouve. A chaque lecture je me suis sentie plus proche de lui.

Mais quiconque lit mon blog a pu se rendre compte que je n’ai pas lu de Camus depuis son ouverture, il y a deux ans. En réalité, j’ai surtout lu des essais sur lui, mais je n’ai plus rien lu de lui, et surtout je n’ai rien soumis à une chronique en règle.

L’objet de cet article est donc multiple : rendre hommage à ce Camus qui est né il y a cent ans pile; mais aussi vous faire partager les textes essentiels de Camus et sur Camus que j’ai découvert au fil des jours (je sais que l’année 2013 a vu les publications fleurir et j’avoue que j’ai peu suivi cette actualité …) et des années ; enfin vous faire part de ma décision de me remettre à lire et à parler de Camus, dans le détail, en partant de ses textes …

Si vous voulez me suivre dans cette (re)découverte, vous êtes les bienvenus …

Du 7 novembre 2013 au 7 novembre 2014 sera donc pour moi l’année Camus, en décalage avec la commémoration officielle (tant pis !)

camusMa petite bibliographie personnelle de Camus :

– ma découverte historique de Camus avec :

camus la peste

– Pour le plaisir de feuilleter et redécouvrir ce texte :

l'étranger

– et pour les acharnés :

camus pléiade

Ma petite bibliographie personnelle sur Camus :

– une manière simple de l’aborder :

camus mag litté

– une biographie plus conséquente mais facile à lire :
camus
– la biographie incontournable mais peu lisible :

une vie camus

– la biographie philosophique que je dois lire prochainement :

camus onfray

– le beau livre à avoir (magnifiquement documenté par sa fille) :

solitaire camus