Il est venu le temps, du bilan mensuel ! Moment important pour moi car cela me permet de faire le point sur mes lectures, et pour vous au cas où vous auriez raté un article essentiel dans le mois !

Mon mois de novembre fut d’abord consacré à la lecture de titre de la rentrée littéraire : j’ai ainsi découvert le roman de Raphaël Jérusalmy, La confrérie des chasseurs de livres, qui fut un temps dans les sélections pour les prix, mais qui ne m’a pas vraiment convaincu.

Puis j’ai dévoré en un week-end le roman qui n’avait pas encore eu le Prix Goncourt, mais qui était fortement pressenti : Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre, habitué des romans policiers, sorti ici de son genre, avec succès me semble t-il ! Un texte de qualité, qui fera un beau cadeau de Noël 😉

Passé un peu plus inaperçu de fait de premières critiques mitigées, Danse noirede Nancy Huston fut pourtant pour moi un vrai coup de cœur : un roman puissant qui m’a frappé par son originalité et qui me hantera longtemps. N’hésitez pas à le découvrir ! Côté coup de cœur, procurez-vous aussi vite Daffodil Silver d’Isabel Monin ! 

Avec le titre suivant, j’ai été un peu surprise car je m’attendais à un roman, et il était classé comme tel en bibliothèque, alors qu’il s’agit en réalité d’un essai :Quattrocento de Stephen Greenblatt, qui a reçu le prix Pulitzer et le National Book Award aux Etats-Unis. Il retrace la redécouverte du De rerum natura de Lucrèce, qui fut en partie à la source de la Renaissance. Un texte érudit et passionnant.

Sur plusieurs semaines, j’ai découvert également un texte de 2010, qui a été réédité en septembre en raison de la sortie de son adaptation cinématographique : L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet de Reif Larsen. Je n’ai pas eu le temps de voir le film de Jeunet, mais je ne le manquerai pas à sa sortie DVD car Larsen nous plonge au cœur de la vie d’un petit garçon pas comme les autres, nous offrant par la même occasion un objet livre particulier.

J’ai enchaîné par le roman prévu pour le Club des Lectrices de novembre, qui fut une belle redécouverte de Giono, alors que je n’en avais pas lu depuis des années : j’ai été enchantée par la langue du chant du monde , et envoûté par un monde campagnard magique, loin de la garrigue ensoleillée de Pagnol.

La période Rentrée Littéraire a ensuite déclenché en moi une envie de me replonger dans la littérature jeunesse : j’ai donc replongé dans mon amour de jeunesse avec Pas à pas de Louis Sachar, où j’ai retrouvé deux personnages du Camp du Lac Vert, du magnifique Le Passage. Puis j’ai sorti de ma PAL un roman en anglais qui s’y trouvé depuis plus de 3 ans : Crusade de Linda Press Wulf, qui raconte l’épisode méconnu de la Croisade des enfants, au XIIe siècle, qui finit tragiquement. Un très beau texte. Côté jeunesse toujours, j’ai dévoré Ferrailleurs des mers de Paolo Bacigalupi. Peu séduite par son roman pour adultes, La Fille automate que j’avais trouvé sans âme et trop compliqué, j’ai entièrement adhéré à ce premier essai vers les adolescents, avec un texte plein de péripéties au cœur d’un monde apocalyptique.

Côté Science-fiction, j’ai également lu le premier tome (ce que je n’ai su qu’après, à mon grand dam), des Guerriers du silence de Pierre Bordage, premier texte de cet auteur qui a su me séduire par un monde complexe mais cohérent, à travers ce space-opéra mené tambour battant. J’ai hâte de lire les suivants …

A part dans toutes ces lectures : j’ai enfin fini Les Roses d’Atacama de Luis Sepulveda, recueil de nouvelles entamé en octobre qui a fini par me lasser.

J’ai terminé enfin ce mois avec Un père en colère de Jean-Sébastien Hongre, qui m’a éclairé sur la société contemporaine … Un texte que je vous conseille à tout prix, qui peut alimenter efficacement un dîner entre amis, si vous vous sentez l’envie de polémiquer …

Côté BD et albums, j’ai déjà parlé d’Astérix chez les pictes de Jean-Yves Ferri et du bel albumUn livre m’attend quelque part de Maureen Dor et Andrea Alemanno.

Voilà pour ce mois de novembre assez riche en lectures : 12 romans, 1 recueil de nouvelles, 1 bande-dessinée et un album !

A noter ce mois-ci : j’ai proposé un nouveau rendez-vous, un samedi par mois, la découverte d’un manga, n’hésitez pas à participer !

Bon mois de décembre à tous ! Vivement Noël !