Logo Bilan

Ce mois d’avril fut chargé : tous mes week-ends pris par des représentations de théâtre, du boulot et du boulot à la bib, et pis une semaine de vacances pour me dépayser ! Comme pour les mois précédents, j’ai eu le temps de lire mais pas vraiment de chroniquer même si je rattrape mon retard doucceeemmmeeentttt !

Je vais commencer par un petit bilan du plan ORSEC, qui court toujours et auquel j’essaye de me tenir ! Ce mois-ci, j’ai encore choisi la formule suivante : pendant 15 jours, j’ai attaqué ma PAL à coups de pioche, puis je me suis laissée les 15 derniers jours pour les services presse et les sélections pour les prix littéraires (Livre de Poche et Prix Océans pour ceux qui suivent pas !)

Descente de PAL

Oscar Wilde et les crimes du Vatican / Gyles Brandeth. Un bon petit roman à suspense avec la répartie brillante de Wilde – jouant à Sherlock Holmes – que Brandeth rend à la perfection.

Un profil perdu / Françoise Sagan. Un bon petit roman de Sagan, mais pas fracassant. Je n’en ai pas grand chose à dire. Donc pas de billet. 

Un jour / David Nicholls. Une comédie romantique parfaite pour se décontracter, très bien adaptée au cinéma !

Touchante histoire de la jeune femme qui pleurait / Paul-Jean Toulet. Des nouvelles du début du siècle. Bof.

Les dents du tigre / Maurice Leblanc. Ahhhh Arsène Lupin … love love love

–  Mr Vertigo / Paul Auster. Un peu déçue par ce Paul Auster alors que j’avais été séduite par son Brooklyn Follies, passionnant et magnifiquement écrit.

–  Merci pour le feu / F. S. Fitzgerald. Des nouvelles inédites par ce grand auteur américain. Mais parfois les inédits devraient le rester … Lire plutôt Tendre est la nuit

Sagan et fils / D. Westhoff. Une bonne manière d’aborder la Sagan intime : un portrait tendre par son fils

La Villa des mystères / Federico Andahazi. Un roman qui promettait d’être passionnant sur la soirée gothique qui a vu naître Frankenstein et le Vampire de Polidori. Mais très décevant.

Le jour des corneilles / Jean-François Beauchemin. Un beau coup de cœur pour ce roman original, qui m’a remonté mon moral littéraire !

Prix littéraires

Karen Russel / Swamplandia : Au pays des alligators, les fous sont rois … On y découvre une famille un peu dingue, et un roman d’initiation intéressant, à l’américaine !

– V. Ovaldé / La grâce des brigands

– Marie Darrieussecq / Il faut beaucoup aimer les hommes

– Ketly Mars / Aux frontières de la soif

Je ne développe pas sur ces trois derniers car les articles vont paraître, avec mon dernier vote pour le prix Océans …

Et autres services presse

L’histoire d’amour dont vous êtes le héros / Pandora Reggiani. Le livre parfait pour cet été, si vous voulez rigoler un bon coup entre copines !

Là où naissent les nuages / Annelise Heurtier. Un très beau roman jeunesse que j’ai dévoré, à conseiller et reconseiller !

–  Pavane / Keith Roberts : un classique de l’uchronie qui m’a intéressé mais sans plus, tant j’ai eu l’impression que l’auteur se perdait dans sa propre écriture, en perdant son lecteur (ou au moins moi !)

Les contes de la Lune vague après le saké / Pierre Delorme. Des petits récits autour du kendo, de la vie des samouraï. Un moment hors du temps …

Angel, l’indien blanc / François Place. Un très beau roman jeunesse qui nous emmène au fin fonds des terres australes au XVIe siècle, à la suite d’Angel, métis Indien et Blanc.

Écarts de bibliothèque …

Seuls T1 à 8. Une bonne BD dont je vous parlerai bientôt !

Klaw T1 à 3

Le chœur des femmes / Martin Winckler. Gros coup de cœur (malgré quelques bémols) sur ce roman traitant de la médecine. On ne voit plus jamais ses médecins pareils après …

Voilà, vous aurez au moins eu un aperçu de mes différentes lectures, pour vous faire patienter avant les articles ! Fort heureusement le mois de mai arrive comme une parenthèse avant un mois de juin bien pris … Donc ça ne va plus tarder ! Pour conclure, 20 livres et deux séries BD, dont 10 livres de ma PAL, ce qui est une belle victoire !

Bon mois de mai à tous !