bibliothèques

Livre reçu en avance pour Noël, j’en bavais d’envie depuis que j’avais découvert ces photos au hasard dans une librairie allemande à Francfort ! Très rapidement, j’ai su que c’était un livre mais le prix m’a dissuadé de l’acquérir immédiatement. Fort heureusement, une bonne fée bibliothécaire veille sur moi et m’a apporté l’objet de mes vœux. Depuis, je dors avec (enfin il est sur ma table de nuit hein ! ) !

C’est effectivement un très beau livre, de forme rectangulaire – ce qui permet aux photos de s’étaler sur deux pages voire sur quatre grâce à un système de dépliants. Les photographies de Guillaume de Laubier (grand photographe de décoration et d’art de vivre) y sont centrales, agrémentées par un texte de présentation dépassant rarement plus de 3 pages, rédigé par Jacques Bosser (journaliste, conférencier, traducteur, spécialisé dans l’architecture et le design). Ce texte reprend l’historique de la bibliothèque, la constitution de ses collections et leur histoire. Il présente également quelques détails architecturaux. Il est simplement dommage que ces textes n’aient pas été rédigés par un bibliothécaire … 🙂 M’enfin bref ! L’important est que les auteurs balaient un large spectre de bibliothèques, de tous types : universitaires, nationales, religieuses. Du cabinet des livres du duc d’Aumale à la bibliothèque nationale de Prague, en passant par la bibliothèque vaticane, les photos se succèdent donc, pour le plus grand plaisir des yeux.

Cependant, mon regret est que la prédominance soit largement européenne (à part 3 bibliothèques américaines …) : Autriche, Allemagne, Italie, France, Suisse, Royaume-Uni, Irlande, République Tchèque, Espagne, Portugal, Russie. C’est là où l’on voit que le livre a été fait par un photographe et un architecte, car c’est un peu réducteur : ce sont certes tous de magnifiques bâtiments et de très belles collections de livres, mais n’existent-ils qu’en Europe ? N’y t-il pas d’aussi belles réallisations – moins traditionnelles – dans d’autres parties du monde ? Mieux aurait fallu alors nommer ce livre : Bibliothèques occidentales, et non pas Bibliothèques du monde.

Néanmoins, cela reste un très beau livre, qui trône aujourd’hui dans ma bibliothèque et qui y conservera toujours une bonne place !

A offrir à tous les amateurs d’architecture et de bibliothèques !

best of the best