pays ciel

Nous sommes en 1923. Lorsque Elvira apprend qu’elle apprend que son mari – dont elle est séparée depuis des années, d’un commun accord et en bonne camaraderie – vient de mourir en Chine, l’héroïne ne se doute pas que sa vie va être chamboulée à jamais par l’extraordinaire périple qui commence. Dès son arrivée, elle se trouve embarquée malgré elle sur la piste du mausolée du premier empereur, immergée dans le milieu interlope des gangsters, de l’opium et des intrigues politiques.

Car son mari n’a pas été victime d’un simple cambriolage qui aurait mal tourné, mais des conséquences de ses dettes et de sa consommation excessive de drogues, qui a attiré sur lui l’attention d’une terrible bande chinoise, à la poursuite d’un mystérieux trésor … Pour se sauver de la situation financière catastrophique dans laquelle elle se retrouve, notre narratrice n’a pas d’autre choix que d’être la première à retrouver ce fameux trésor, disparu depuis des siècles …
Pour l’aider elle ne pourra compter que sur un vieil antiquaire, un jeune servant chinois et sa propre nièce, Espagnole dure, sans fantaisie ni qualités. Cette bande hétéroclite va parcourir la Chine, résolvant énigmes sur énigmes pour gagner de vitesse leurs poursuivants …

Roman d’aventures par excellence, mais aussi roman historique passionnant et très bien documenté, Le Pays sous le ciel est un vrai régal de lecture. On en ressort grandi et avec l’impression d’avoir réellement voyagé à l’autre bout du monde. A chaque page, l’auteur met en exergue la philosophie chinoise, ce qui en fait ses fondements, et la sagesse qui est nécessaire à nos héros pour s’en sortir. De plus, j’ai pu apprécier que ce ne soit pas seulement un roman d’aventure, mais aussi un texte qui fait appel à notre intelligence, nous efforçant de résoudre également les énigmes, et non pas un simple récit à rebondissements.

Épais roman, il ravira les lecteurs avides d’Histoire et d’histoires !