typos

Alerte à Maximum City ! Dans ce second tome des aventures de l’équipe de Typos – 4 journalistes en herbe, dotés de mystérieux pouvoirs les aidant dans leurs enquête – cette dernière va devoir affronter une méchante multinationale prête à disséminer un poison noir menaçant les cultures du monde entier. Il leur faudra tout leur courage, leur détermination et leur amitié pour remporter cette aventure. Mais qu’à cela ne tienne, ils ne reculeront devant rien pour faire éclater la vérité.

« C’était uniquement grâce à leur héroïsme discret que les vérités cachées pouvaient remonter à la surface. Et si les vérités desservaient le système, comme c’était généralement le cas, le prix à payer pouvait être énorme. » On retrouve avec plaisir les jeunes personnages du premier tome. Ce dernier était plutôt centré sur Arlequin, qui a la particularité de développer une allergie aux mensonges. Dans ce second tome, l’auteur a choisi de s’appesantir davantage sur le personnage de Gipsy, dont le passé très mystérieux ne lui donne aucun indice sur ses branchies artificielles et sa haute résistance à la douleur. Cette structure par personnages est intéressante, et nous donne envie de lire les tomes suivants pour en savoir plus sur les autres.

Mais si j’ai pris plaisir à lire ce roman au suspense haletant, mon avis reste cependant le même que pour le premier tome : le monde de Typos est survolé, tout est centré sur l’action, sans véritable analyse. Tout va trop vite, même pour un roman pour adolescents, et a tendance à nous laisser sur notre faim. Et puis surtout, tout cela manque de nuances : on a les gentils d’un côté et les grosses multinationales de l’autre qui veulent juste faire du profit ..

Malgré tout, les adeptes de romans d’aventures, d’investigation, avec une pointe de magie, y trouveront ce qu’ils cherchent.