vinland saga

« Du lointain Nord…de l’autre côté de la mer gelée…ils arrivent, traînant derrière eux le nuage noir de la guerre. »

Au XIe siècle, les Vikings dominent le Nord de l’Europe : conquérant territoires sur territoires, l’appât du gain et leur volonté de dominer ne connaissent aucune limite. Ils vont ainsi aider les Danois à envahir l’Angleterre, ravageant tout sur leur passage.

Au milieu de toutes ces batailles et intrigues politiques, nous suivons l’histoire de Thorfinn, fils d’un illustre guerrier qui a été assassiné par des pirates. Thorfinn, alors enfant, les suit et affronte régulièrement leur chef en duel, n’ayant que la vengeance en tête. Fil rouge de la première partie de ce manga, cette quête nous permet de parcourir l’Europe du Nord avec lui : nous le suivons sur les champs de bataille, nous assistons aux changements d’alliance, nous voyons naître un grand roi, le prince danois Knut, et nous découvrons la vie quotidienne des populations dans ce début de Moyen-Age.

À partir du tome 8 débute la deuxième partie de l’histoire. L’action quitte les champs de bataille anglais pour s’établir dans une propriété agricole d’Europe du Nord, tandis que le thème de la guerre fait place à celui de la rédemption pour Thorfinn.

Ce manga s’inspire de plusieurs sagas islandaises : le Flateyjarbók, la Saga des Groenlandais et la Saga d’Erik le Rouge. Le titre de la série renvoie à la découverte de l’Amérique du Nord par les Vikings, qui nommèrent cette terre Vinland. La découverte aurait vraisemblablement été le fait du navigateur islandais Leif Ericson autour de l’an 1000, personnage qui apparaît justement dans le manga.

Autant vous dire de suite que je suis contente d’avoir découvert ce manga : cela fait longtemps que je n’avais pas lu de série avec une action réellement suivie, qui avance dans le temps. En effet, beaucoup de mangas exploitent le même filon et ne parviennent pas à se renouveler, tome après tome. Ici on avance chronologiquement, et même si la série n’est pas terminée, chaque tome apporte quelque chose et nous incite à prendre le suivant …

Mêlant Histoire, aventure, combat, mais aussi réflexion sur la religion, sur le pardon, ainsi que quête existentielle, j’ai été surprise par ce manga d’une grande qualité. Malgré des passages relativement violents – les têtes volent facilement et l’on peut dire que les guerriers, de toutes origines, ne faisaient jamais dans la finesse -, ils ne sont pas une fin en soi mais bien la réalité des champs de bataille. Et le fait que la deuxième partie change de terrain ne fait qu’enrichir l’histoire, tant le contraste entre les deux parties est énorme.

En bref un manga bien documenté (et la passion de l’auteur que l’on sent derrière parvient à nous rendre toute l’Histoire parfaitement claire), très intéressant, et rempli de personnages hauts en couleur ! A découvrir sans tarder !

manga