minuit

 

Philippa Pearce reçoit la médaille Carnegie en 1958 pour son deuxième livre, Tom et le Jardin de minuit, qui devient un classique de la littérature de jeunesse de langue anglaise. Edith est une auteur française de bande-dessinée. La rencontre franco-anglaise de ces deux artistes va donner un roman graphique magnifique: Le Jardin de Minuit, aux éditions Soleil.

Exilé chez son oncle et sa tante pendant que son frère guérit de la rougeole, le jeune Tom se morfond dans un appartement gris et triste, où rien n’est adapté aux enfants. Un soir, alors qu’il s’est levé pour grignoter quelque chose, les douze coups de minuit sonnent et la porte de derrière s’ouvre sur un jardin magnifique. Toutes les nuits, Tom part à l’aventure dans cet endroit extraordinaire, dont il ne trouve aucune trace une fois le jour venu. Et puis, une nuit, il fait une étrange rencontre … Qui est cette jeune fille qui peut le voir ? Existe-t-elle vraiment ou est-elle un fantôme, une trace d’une enfant ayant existé jadis ? Comment faire durer cette expérience ? Car bientôt la quarantaine va prendre fin, et Tom devra rentrer chez lui …

L’histoire en elle-même, qu’a inventée Philippa Pearce il y a un demi-siècle, est déjà très belle : on y retrouve la magie de l’enfance, le mystère du temps, la beauté de la nature. Mais tout cela est sublimé par les illustrations d’Edith, qui marquent parfaitement la rupture entre l’intérieur et l’extérieur, la réalité et le rêve. Prenant pleinement pied dans l’imaginaire d’un enfant, elle nous y emmène à sa suite grâce à ses dessins, à ses couleurs, à la profondeur de son trait.

extrait 2 extrait bd

Le temps d’un roman en images, Edith parvient parfaitement à nous emporter dans ce monde incroyable, à nous faire rêver à la suite de Tom, tout en jouant sur le suspense, le mystère autour de ce jardin qu’on voudrait voir par nous-même … Au fil des saisons, celui-ci semble embellir encore et encore, marquant aussi le fait que Tom grandit, et entre petit à petit dans l’âge adulte, nuit après nuit.

Un roman graphique qui ne s’adresse donc pas qu’aux enfants, et c’est ce qui fait sa force. Poésie, rêve et beauté en sont les maîtres mots.

Un coup de coeur.