Logo Bilan2015

Tout d’abord je vous souhaite une bonne année 2016, pleine de joies et de lectures !

Et puis, vous l’attendiez avec impatience je suis sûre … et le voilà !

En effet l’année 2015 se finissant, il est souvent intéressant de jeter un coup d’œil en arrière avant d’attaquer une nouvelle aventure ! J’ai donc repris toutes mes lectures, et j’ai sélectionné pour vous 10 coups de cœur, et 10 livres qui valent le détour. Vous y trouverez des romans et des BD, choisis dans les 140 livres que j’ai lu cette année !

J’en profite pour dire quelques mots sur certains que je n’ai pas chroniqués.

Dix coups de cœur …

  • Rebecca / Daphné Du Maurier
    Ce roman désormais classique m’a fait penser à Jane Eyre : un château, un secret, un châtelain beau et mystérieux, tous les ingrédients sont là ! Il dégage une atmosphère gothique qui oppresse la narratrice, comme elle oppresse le lecteur, ne le laissant pas s’en sortir indemne.
  • Danser les ombres / Laurent Gaudé
    Encore une fois, Laurent Gaudé m’a ébloui : sans pathos, sans sang, sans exagération il raconte à sa manière le tremblement de terre d’Haïti. Et avec sa langue sublime, il transcende l’horreur et nous permet de la vivre aux côtés de ses habitants.
  • Le sentier de la gloire / Jeffrey Archer
    Coup de cœur inattendu pour ce roman un peu passé inaperçu, qui dépeint la vie d’un homme oublié : George Leigh Malory. Cet alpiniste incroyable a trouvé la mort en 1924, lors d’une ascension de l’Everest et on ne saura jamais si il a atteint le sommet … ce qui aurait été extraordinaire pour l’époque ! N’hésitez pas à découvrir celui qui a prononcé les mots les plus célèbres de l’histoire de l’alpinisme, répondant à une question sur ses motivations à atteindre le sommet : « Parce qu’il est là. »
  • Hypérion / Dan Simmon
    Une chronique à venir sur cette somme incroyable qu’est la saga de Dan Simmons. Mais je veux d’abord lire la suite, Endymion, avant de tout chroniquer. Mais en tout cas, si vous aimez la très bonne science-fiction ET la littérature (on y parle beaucoup de Keats …), n’hésitez plus !
  • Une vie entre deux océans / M.A. Stedman
    La femme d’un gardien de phare découvre un jour le cadavre d’un homme sur un plage, et un bébé. Dans la solitude de l’île du phare, le couple adopte rapidement la petite fille. Mais vient le moment de retourner sur le continent, et de dire la vérité … Un roman splendide sur la filiation, le mensonge, et les déchirures de l’amour.

 

… et dix autres qui méritent le détour …

  • L’empreinte de toute chose / Elizabeth Gilbert
    Alma est une petite pas comme les autres … Elle est élevée par un père botaniste passionné et une mère érudite qui développent son goût pour la science, les questions et affûtent son esprit critique. Mais nous sommes au XIXe siècle aux Etats-Unis et une femme qui pense n’est pas toujours appréciée … Alma se dévouera pourtant à la science, par goût et par dépit de ne pas trouver sa place dans la société. Une fresque incroyable.
  • La ballade d’Hester Day / Mercédes Helnwein
    Hester veut faire ce qu’elle veut, contre l’avis de ses parents et de sa mère surtout. Après s’est mariée avec le premier venu, elle part dans un voyage initiatique désopilant, raconté par ses soins. Un beau roman.
  • Traîne-savane / Guillaume Jan
    Tout le monde connaît le nom du Dr Livingston, et en particulier les mots de l’explorateur Stanley qui l’a retrouvé des années après, vivant à moitié fou dans une tribu africaine : « Dr Livingstone, I presume ? ». Guillaume Jan retrace le parcours de cet aventurier hors norme qui a dédié sa vie à la découverte du continent africain. Un roman atypique et intéressant.
  • Les pâturages du ciel / John Steinbeck
    Dans une vallée verdoyante, une petite ville est née … Douze nouvelles du grand auteur américain retracent leurs vies, ou plutôt le désastre de leurs vies. Savoureuses, drôles et tragiques.

*

Si j’ai moins lu que les années précédentes (certaines s’élevant à plus de 200 livres) – ce dont je suis finalement assez contente car j’ai l’impression de lire mieux – , j’ai aussi beaucoup moins chroniqué … Seulement 90 articles en 2015, soit deux par semaines. Certes c’est pas mal, mais c’est surtout que j’ai alterné des semaines où je chroniquais beaucoup, et des mois d’absence … Cette motivation en dent de scie m’énerve, mais j’ai du mal à trouver le temps de m’asseoir derrière un ordinateur et d’écrire, même si j’aime toujours autant le faire, et partager ! Bref je ne me mets aucune pression pour 2016, mais je vais essayer d’être plus régulière … Cet espace est toujours important pour moi, je ne veux pas le laisser dépérir !

C’est donc reparti pour une nouvelle année ! A bientôt !