inoubliable

Voilà le deuxième tome de la trilogie entamée avec Inaccessible par la jeune Jessica Brody, dans la nouvelle collection « Young adult » du Diable Vauvert. Je ne peux pas dire que je l’attendais avec impatience, même si j’avais bien aimé le premier tome (où l’on découvrait les aventures de la jeune Séra, femme artificielle qui va trouver l’amour), mais néanmoins j’étais contente de la retrouver. Dans ce deuxième tome, Séra et Zen vivent heureux depuis quelques mois dans le XVIe siècle, loin des manipulations génétiques du laboratoire Diotech. Mais il devient de plus en plus difficile de cacher les pouvoirs de Séra, surtout dans un siècle de superstitions où la sorcellerie est vite suivie de mort … Comme on peut s’en douter, très vite les amoureux doivent fuir, sauf que rien ne se passe comme prévu. D’autant que Zen développe une étrange maladie. Séra va encore être mise à l’épreuve, et découvrir de nouveaux éléments de son propre passé, pour mieux comprendre le futur qui l’attend.

Encore un tome bien mené, qui nous accroche d’un bout à l’autre, même si je maintiens qu’au final, il n’y a pas beaucoup d’originalité dans cette histoire. Néanmoins c’est agréable à lire, pas trop stupide et l’écriture n’est pas mauvaise. Bref un bon roman tout de même de « young adult », genre qui nous a habitué à bien pire …