14000

Parfois on a juste envie de lire des choses joyeuses, et ce nouvel opus de First Editions en fait partie ! 14000 raisons d’être heureux, « la plus grande collection de petits bonheurs » est une liste de 500 pages, que l’on peut feuilleter, surligner, reprendre comme on le veut, pour réapprendre à se faire plaisir.

Si ce genre de bouquin n’est pas révolutionnaire, néanmoins il fait du bien au moral : il permet de prendre conscience que le bonheur est plein de petites choses, et qu’on oublie parfois l’essentiel (« remettre une chose à sa place »), la simplicité (« le bruit d’une noix que l’on casse »). Il permet de prendre conscience de petites choses que l’on a pas fait depuis longtemps (« acheter un livre et se passionner pour un nouveau sujet »), et qui procure un peu de bonheur.

On peut s’étonner de certains choix bien sûr (« une bougie qui brûle sous une rape à légumes » ???bizarres ces Américains …) ou en désapprouver carrément d’autres (« la circulation dense à la fin de l’été » ??), mais on en trouve tellement qui résonnent dans notre esprit (« un bruissement d’ailes », « bien faire son travail », « des framboisiers »), qu’on pardonne à l’auteur ! A mi-chemin entre poésie et matérialisme, très vite on se prend au jeu, au point d’avoir envie d’en rédiger soi-même, plus personnels (« aller à la bibliothèque », « écouter son chat ronronner » :-)) !

Bref un indispensable dans sa bibliothèque, prêt à être saisi en cas de déprime !