livre-six-of-crows

Six hors-la-loi, une quête impossible.

Ce pavé m’a été offert par une amie pour mon anniversaire, et sa couverture me faisait de l’œil depuis des mois. Après quelques lectures « réalistes » comme je les appelle, j’ai eu envie de m’évader un peu. J’ai donc plongé dans cette lecture, aux côtés de Kaz, Inej, Matthias, Nina, Wylan et Jesper. Six adolescents peu ordinaires, dans un monde fantastico-médiéval, impitoyable et violent.

Ces six jeunes se rassemblent autour de Kaz, qui se voit confier une mission impossible : pénétrer dans une forteresse impénétrable et libérer un homme qui a créé une potion aux pouvoirs dévastateurs … Cette potion a un rapport avec les pouvoirs des « Six of Crows » : Nina peut soigner, Inej se fondre dans l’obscurité, Jesper est un tireur d’élite, etc. Pour sauver leur monde de la destruction, ils n’ont donc pas le choix : accepter la mission. Mais pour cela, il ne faut pas qu’ils s’entretuent avant …

« Un flambeur, un prisonnier, un fils rebelle, une Grisha perdue, une Suli fantôme et un garçon du Barrel transformé en monstre.
Inej observa leur groupe improbable. Pieds nus, tremblant dans leurs habits de détenus, leurs traits éclairés par la lumière qui filtrait du dôme et adoucis par la brume.
Qu’est-ce qui les liait ? La cupidité ? Le désespoir ? L’idée que si l’un d’eux disparaissait ce soir, personne n’irait à sa recherche ? »

En parallèle de l’action principale, on découvre ce qui a mené chacun d’entre eux dans ce groupe, et leurs histoires qui sont rien moins que drôles … Esclavage, viols, violences, trahison, le monde de Six of Crows est très très loin des Bisounours. On est clairement dans un roman « Young Adult », pour les plus de 16 ans, du fait des scènes très crues que l’on y trouve.

Néanmoins c’est un vrai page-turner : si l’on désapprouve d’abord cette bande de voleurs, escrocs et compagnie, on s’y attache au fur et à mesure qu’on découvre leurs histoires …

Un très bon roman, dont la 2e (et dernière) partie sera bientôt publié en français.