Alien-La-sortie-des-profondeurs-audible

Il y a quelques semaines, Audible – l’application de livres audio d’Amazon – proposait une nouvelle exclusivité : découvrir un nouvel épisode de l’univers d’Alien, mais en version livre audio et « omnisons ». A l’origine de la série : un roman de Tim Lebbon qui fait le lien entre les deux premiers tomes de la saga cinématographique.

Pour le coup je suis complètement débutante en ce qui concerne cette série de films : je n’en ai vu aucun, étant beaucoup trop impressionnable … mais j’ai été tentée de découvrir l’univers à travers cette manière originale : un livre audio en une dizaine d’épisodes qui totalisent quatre heures environ. 

On y découvre la principale héroïne de la série Alien, Ellen Ripley, qui après avoir échappé aux terribles aliens sur le vaisseau Nostromo, est récupérée par un autre vaisseau, le Marion. Mais peu de temps auparavant un troisième petit vaisseau avait amené les fameux aliens à bord du Marion. Ripley va donc revivre le cauchemar pour la deuxième fois (courage ma pauvre, il y a 6 films en tout !) et … nous aussi !

J’ai de suite été embarquée dans l’histoire : s’il est malaisé au départ de comprendre qui est qui, d’identifier les voix et les bruits, très vite on se prend au jeu et on entre dans le grand bain. D’autant que la bande sonore est assez bien faite pour que l’on comprenne à n’importe quel moment où nous sommes et ce qui se passe, que ce soit en rajoutant des voix d’ordinateur ou en utilisant les personnages pour commenter.

Au final c’est comme regarder un film mais sans les images, et assis tranquillement dans son lit, dans le noir … L’intérêt ? pouvoir imaginer soi-même à quoi ressemble les personnages, visualiser les scènes avec plus de force, bref être en mode actif et non passif devant un écran ! 

Pour une première expérience de l »omnisonore », j’ai été réellement conquise : dans mes précédentes écoutes de livres audio, j’ai apprécié les rajouts de sons et de musique au texte, je trouve que cela donne un effet « augmenté » et immersif à la lecture et ajoute au plaisir de l’écoute.

En bref une belle réussite technique, même si l’histoire ne casse pas des briques, on s’y laisse prendre et on vit une chouette aventure. De cette manière, Audible contribue au renouveau du « feuilleton radio » telle qu’elle existait auparavant (rappel : La guerre des mondes de Wells, lue par Orson Welles, qui déclencha un mouvement de panique aux USA !) et qu’elle existe toujours à Radio France par exemple. Mais ici Audible souhaite proposer des textes longs, et adaptés de séries ou de films TV. Un beau challenge dont nous attendons avec impatience les prochaines sorties …