etonnats_voyageurs_affiche

Connaissez-vous le festival Étonnants Voyageurs de Saint-Malo ? Si vous vous intéressez au monde qui vous entoure, à travers la littérature et le cinéma, ce festival est fait pour vous ! 

Il a été créé en 1990 par Michel Le Bris, Christian Rolland et Maëtte Chantrel, rejoints par Jean-Claude Izzo. Il attire tous les ans environ 60 000 visiteurs.

Le nom Étonnants voyageurs provient d’un paragraphe d’un poème de Baudelaire (Le voyage) dédié à Maxime Du Camp :

Étonnants voyageurs ! quelles nobles histoires
Nous lisons dans vos yeux profonds comme les mers !
Montrez-nous les écrins de vos riches mémoires,
Ces bijoux merveilleux, faits d’astres et d’éthers.
Nous voulons voyager sans vapeur et sans voile !
Faites, pour égayer l’ennui de nos prisons,
Passer sur nos esprits, tendus comme une toile,
Vos souvenirs avec leurs cadres d’horizons.
Dites, qu’avez-vous vu ?

Pour ma part, c’est la deuxième fois (et pas la dernière !) que je m’y rends, et j’en ai été ravie ! Tout d’abord il prend place dans un lieu magnifique : la cité malouine ! ses remparts, ses plages, ses îles, la mer la mer et la mer … Bref un cadre sublime pour y faire intervenir des centaines d’invités, de voyageurs venus de tous les pays du monde pour nous faire découvrir et réfléchir.

3 jours de conférences, films, rencontres, dans une quinzaine de lieux différents, il y en a pour tous les goûts, même pour les enfants ! Alors bien sûr, depuis 1990 le festival est victime de son succès et il faut s’armer de patience (ou d’un bon livre) si vous voulez rencontrer les têtes d’affiches. Cette année les foules se sont déplacées pour Edgar Morin, Russell Banks, Laurent Gaudé ou encore Mona Ozouf ! A moins d’être les premiers sur les lieux, plus d’une heure avant la rencontre, vous avez peu de chances de rentrer … Mais si vous voulez rencontrer des auteurs plus confidentiels, il y a de quoi !

Retour donc sur ces trois jours culturels qui nous ont ravis, mon amie voyageuse et moi-même !

Jour 1 : Où nous apprenons qu’il ne faut pas arriver 5 minutes avant la rencontre avec Luis Sepulveda.

Après notre rencontre manquée avec le célèbre écrivain sud-américain – ce dont nous avons profité pour sillonner la plage, Saint-Malo offrant ainsi des compensations aux déçus … – nous nous présentons tôt cette fois pour une conférence sur Agatha Christie avec Pierre Bayard (Qui a tué Roger Ackroid ?) et Nicolas Perge (Agatha es-tu là ?). Rencontre passionnante où j’en ai appris davantage sur cette auteure que je découvre depuis quelques mois seulement (réticence naturelle envers les romans policiers) et que j’apprécie peu à peu !

Puis nous nous sommes dirigées vers le Café Littéraire, grande agora où les auteurs se succèdent : nous avons pu y écouter des voix de femmes avec Léonora MIANO, Simone SCHWARZ-BART et Yaa GYASI ; ensuite « les hommes qui font l’Histoire » avec Jean-Pierre PERRIN, Jean-Marie BLAS DE ROBLÈS, Yahia BELASKRI et Laurent GAUDÉ. Des personnalités très différentes qui nous ont donné envie de découvrir ou redécouvrir leurs œuvres !

Enfin pour terminer cette première journée (qui commençait à 14h, trajet oblige), nous nous sommes confortablement installées pour assister au film documentaire Solar Impulse sur cette aventure extraordinaire de Bertrand Piccard et André Borschberg, ayant effectué le premier tour du monde en avion à énergie solaire. Je vous conseille grandement ce documentaire, très impressionnant et qui donne à réfléchir sur les aventuriers d’aujourd’hui et les défis de demain !

(inutile de préciser que cette journée a été clôturée par une bonne crêperie, pour nous remettre de nos émotions !)

[la suite : demain !]

20170603_140102.jpg