le-temps-est-assassin.jpg

Nous sommes en 1989 et un terrible accident de voiture prive une jeune fille de ses parents et son frère. Clotilde revient sur les lieux 27 ans plus tard avec son mari et sa fille et découvre que tu ne s’est pas passé exactement comme elle le pensait. Et puis le retour sur ces lieux maudits va la replonger non pas seulement dans l’année qui a changé sa vie, mais aussi celle de son premier amour … Où est la vérité ? Dans ses souvenirs ou dans ceux des autres ? 

Michel Bussi nous entraîne avec enthousiasme dans une nouvelle histoire trépidante, comme il sait si bien le faire, en alternant les narrateurs, avec des sauts dans le temps qui, petit à petit, nous livrent la vérité.

Comme à chaque fois, je me suis plongée avec délice dans ce texte de Michel Bussi qui, avec sa plume efficace, nous amène où il le souhaite, faisant marcher nos méninges… Il a l’art de planter des décors, d’entrer dans la psychologie de ses personnages et de dresser des intrigues complexes. Malgré un dénouement qui m’a laissé sur ma faim, trop tiré par les cheveux à mon goût (j’ai préféré Gravé dans le sable et Nymphéas noirs) le roman m’a entraîné au cœur d’une Corse que je connais et qu’il m’a plu de re-découvrir ainsi.

corse 2.jpg

En bref, une valeur sûre pour moi, et pour vous j’espère !