Recherche

Le Blog des Livres qui Rêvent …

Catégorie

Essai et documentaires

Un peu de voyage en deux romans et un essai !

voyage

Les voyages rythment ma vie, en France et à l’étranger. Et les récits de voyages rythment mes lectures, d’un bout à l’autre du monde ! Aujourd’hui nous embarquons d’abord à bord du transsibérien avant de faire les touristes auprès de Julien Blanc-Gras et de terminer en récapitulant tout ça avec Marc Wiltz qui a énuméré les meilleurs récits et expériences de voyages dans la littérature. Lire la suite

Le Paris des curieux / Michel Dansel (2018)

paris.jpg

Attention, COUP DE CŒUR ! Ce bel ouvrage est arrivé dans ma boîte aux lettres, et ce fut une magnifique surprise. Après quelques mois à me décider à l’ouvrir, je n’ai pas pu m’arrêter une fois commencé ! Manque de bol, je quitte Paris dans peu de temps et je n’aurais pas le temps de revisiter cette ville, avec ce livre sous le bras !

En effet, alors que je suis passionnée par l’Histoire, je me suis rendue compte qu’après 8 ans de vie parisienne, je connaissais très peu l’histoire de la capitale. Michel Dansel se fait un plaisir de nous faire découvrir les trésors cachés de cette ville magnifique, dont on ne retient souvent aujourd’hui que quelques bâtiments emblématiques. Lire la suite

Biomimétisme : il y a du génie dans la nature ! / J.P. Camborde (2018)

biomimétisme

En cette période de cadeaux de Noël, voici une idée pour un beau livre à offrir !

Publié par les éditions Quae, très orientées nature et animaux, Biomimétisme : il y a du génie dans la nature reprend le contenu des films « Nature = Futur ! », une série documentaire réalisée en collaboration avec Universcience, le CNRS, l’INSERM et bien d’autres grosses pointures scientifiques ! Dans le livre, Jean-Philippe Camborde reprend 30 des exemples présentés, illustrés par de splendides photos et chacune accompagnée d’un petit texte très clair.  Lire la suite

De quelques essais lus récemment : Zweig, Detambel et A. Bonet

lapin

La fin de l’année approchant, je me suis fixée comme  objectif de chroniquer tous les livres qui trainaient depuis un moment sur mon bureau … Pour la plupart je les ai mis de côté car j’avais vraiment envie d’en parler ici. Certains se sont fait finalement expulsés de la pile car le temps passant je n’avais plus le même regard dessus. D’autres sont restés. Les trois essais ci-dessous en font partie ! Très différents mais très intéressants, je ne pouvais pas ne pas vous les présenter !

Le monde d’hiver / Stefan Zweig (1941)

zweig

Cet essai de Stefan Zweig m’a donné du fil à retordre ! il errait depuis des années dans ma bibliothèque sans que j’arrive à me décider à le lire … Et puis avec mes bonnes résolutions de 2018, j’ai décidé de le lire petit bout par petit bout, quelques pages chaque jour. Et très vite je me suis laissée emporter par la plume d’un de mes écrivains préférés !

Rédigé en 1941 alors que l’écrivain s’est réfugié au Brésil, Le Monde d’hier se veut la mise en relief de la rupture survenant dans l’histoire européenne. Zweig se fait le chantre d’un monde disparu, dont il est profondément nostalgique et qui a été détruit par le bruit de bottes sur les pavés allemands, italiens, espagnols … Il évoque avec bonheur sa vie d’avant 1914, la soif de savoir des jeunes, ses rencontres avec ceux qui ont marqué sa vie, Rilke, Romain Rolland, Valéry ou Freud. Il décrit le « suicide de l’Europe » qui le poussera lui-même au suicide, peu de temps après …

Testament intellectuel incroyable, le texte se lit comme un roman et nous fait vivre dans la même anxiété que lui, la fin d’un monde …

***

Les livres prennent soin de nous / Régine Detambel (2015)

détambel

« Par le rythme et la musicalité de leurs phrases, l’ordre de leur syntaxe, le toucher sensuel de leur papier, les livres nous soignent et nous apaisent. Au fil de l’enveloppant mouvement de l’écriture et de la lecture se dispense en effet un sens toujours renouvelé capable de nous arracher à nous-mêmes et à nos souffrances. Tandis que fleurissent les salons de “développement personnel” et les premières thèses de médecine sur le pouvoir des livres, Régine Detambel, écrivain et kinésithérapeute de formation, se donne ici pour tâche de montrer que la littérature en tant que “remède” doit se défier tout autant du pouvoir médical que des lieux communs du bien-être de masse. « 

La quatrième de couverture de cet ouvrage dit beaucoup : la bibliothérapie est à la mode. Pourtant je n’ai pas vu dans ce texte un énième ouvrage de développement personnel destiné à montrer seulement les bienfaits de la littérature, mais des exemples concrets qui remontent aux sources mêmes de cet art. De tout temps la littérature a servi à guérir, que ce soit en écrivant ou en lisant. Régine Detambel explique l’historique de cette prise de conscience tout en analysant les pratiques actuelles. Si je n’ai pas toujours été d’accord avec elle, en particulier sur sa critique de la lecture sur écran ou sur liseuse, j’y ai des exemples inspirant et nombre d’anecdotes intéressantes sur les écrivains.

Un texte incontournable donc pour tous les amoureux de la littérature ! 

***

Les insurgés de la pauvreté / André Bonet et Michel Bolasell (2016)

insurgés

Enfin, je termine par un essai que j’ai reçu en service de presse il y a longtemps maintenant .. mais mieux vaut tard que jamais ! Par ailleurs je ne regrette pas de l’avoir lu car j’y ai appris beaucoup de choses.

Cet ouvrage est divisé en une trentaine de courts chapitres, mini-biographies de figures importants de l’humanité, qui ont œuvré contre la pauvreté grandissante, quelle que soit l’époque : François d’Assise côtoie Muhammad Yunus, Bill Gates ou Coluche, créant ainsi une chaîne de fraternité à travers les siècles. Hommes et femmes, croyants ou incroyants, connus ou méconnus, issus de différents milieux et des cinq continents : on ne peut que gagner à mieux les connaître, car ils furent des modèles par leurs vies et leurs actions. Un seul regret : la prédominance des religieux dans cette liste, qui laisse parfois penser qu’eux seuls ont œuvré dans ce domaine …

Un ouvrage en tout cas passionnant, à lire et à relire ! 

Le petit Larousse de la Culture générale / F. Reynaert et V. Brocvielle (2018)

Le-Petit-Laroue-de-la-culture-generale

Autant l’avouer de suite : je n’ai pas lu ce livre en entier avant de faire cette chronique car j’avais peur sinon de l’écrire dans un an au vu de l’épaisseur de la bête !  Lire la suite

Manuel d’autodéfense intellectuelle / Sophie Mazet (2015)

manuel

Jeune enseignante, Sophie Mazet a dû se fabriquer un profil « tout-terrain » pour faire face au niveau très variable des élèves de son lycée de ZEP (qui va de la classe de « remobilisation » − composée d’adolescents sortis du système scolaire − à l’hypokhâgne). Très vite, elle se trouve confrontée à des jeunes gens capables de croire sans réserve aux informations les plus farfelues, voire les plus effroyables. L’actualité récente l’a souligné, on ne peut compter uniquement sur l’école pour former des citoyens éclairés et, face à la complexité du monde, des repères sont plus que jamais nécessaires. En 2011, puisant son inspiration dans une déclaration du célèbre linguiste Noam Chomsky, selon lequel un « cours d’autodéfense intellectuelle devrait être obligatoire dans tout système d’éducation qui se respecte », elle se lance et invite les élèves de son lycée à s’initier avec elle à l’« esprit critique ». Le cours est un succès qui déborde les frontières de l’établissement. Des intellectuels tels que Tzvetan Todorov, Caroline Fourest, Abdelwahab Meddeb et Catherine Kintzler acceptent d’y participer. France Inter lui consacre une émission. Son adaptation sous forme de livre grand public s’impose alors naturellement.

Lire la suite

Quelques essais qui valent le détour : Brontë, Pratchett, Chaplin et Pagnol !

lapin

Et voilà comment dans un même article, quatre personnages si différents peuvent se rencontrer ! Ces quatre essais ou biographies, lus récemment, m’ont intéressée et c’est pourquoi vous les retrouvez dans cet article de rattrapage, pèle-mêle !  Lire la suite

Danser, une philosophie / Julia Beauquel (2018)

Danser-une-philosophie

 

« Pourquoi une personne danse-t-elle ? Parce qu’elle se sent vivante et joyeuse ; ou pour le bien-être que cela lui procure. Tantôt la joie engendre la danse, tantôt la danse engendre du plaisir. Le plaisir et la joie se cultivent et s’expriment en dansant. »

Lire la suite

14 000 raisons d’être heureux / Barbara Ann Kipfer (2016)

14000

Parfois on a juste envie de lire des choses joyeuses, et ce nouvel opus de First Editions en fait partie ! 14000 raisons d’être heureux, « la plus grande collection de petits bonheurs » est une liste de 500 pages, que l’on peut feuilleter, surligner, reprendre comme on le veut, pour réapprendre à se faire plaisir. Lire la suite

La France d’antan à travers la carte postale ancienne (2015)

france d'antan

 

Quelle belle surprise la semaine dernière dans ma boîte aux lettres !

J’ai eu en effet le plaisir de découvrir un magnifique objet-livre qui annonçait dès l’entrée : 10 ans de travail, 800 000 cartes postales anciennes visionnées, 890 cartes postales anciennes sélectionnées, 448 pages, 2 kg !
Lire la suite

Les Dictées loufoques du Professeur Rollin (2015)

dictées rollin

Le Professeur Rollin est un personnage créé pour l’émission « Palace », où il joue aux côtés de François Morel, Valérie Lemercier, Jacqueline Maillan et bien d’autres. Parallèlement il a participé aux Guignols, a formé des tandems avec Edouard Baer et Alexandre Astier …

Pour l’occasion, il reprend ici sa casquette de professeur pour 50 dictées « ébaubissantes » qui nous font réviser la langue française … en rigolant ! Lire la suite

La construction de la visibilité littéraire en bibliothèque / Cécile Rabot (2015)

la construction de la visibilité littéraire
Un ouvrage qui n’est pas forcément facile d’accès de prime abord : publié par Les Presses de l’Enssib (école de bibliothécaires à Lyon, pré ou post-concours), il s’adresse avant tout aux professionnels que sont les bibliothécaires, mais aussi d’une manière générale aux professionnels du livre qui pourraient y apprendre bien des choses sur le travail mené en bibliothèque (lieux culturels les plus fréquentés en France) pour valoriser les fonds littéraires.

Cet ouvrage rappelle que malgré les mutations subies par les établissements culturels que sont les bibliothèques, celles-ci gardent pour mission essentielle de constituer des collections et de prêter des documents, même si le livre n’est plus qu’un support parmi d’autres.

Or quand on sait que dans une bibliothèque de taille moyenne, il y a plus de 30 000 documents, on se dit que s’il est facile de franchir la porte (et encore !), il l’est moins de savoir quoi emprunter. C’est là que le bibliothécaire est réellement un médiateur : il ne suffit pas de poser des livres sur les rayonnages, il faut faire vivre une collection cohérente. Et cette mise en valeur est l’occasion pour les bibliothécaires de faire connaître leurs coups de cœur, ou de construire des tables thématiques, etc. Car s’ils n’ont souvent pas le choix face à certains achats, auteurs ou éditeurs hyper médiatisés, ils ont la plupart du temps une marge de manœuvre appréciable pour l’achat de documents qui sortent des sentiers battus. Les petits éditeurs le savent bien puisque se créent de plus en plus de partenariats entre eux et des bibliothèques qui leur offrent gratuitement la visibilité qu’ils n’auront pas dans une grande librairie.

C’est ce cheminement et ce travail que met en relief le texte très complet de Cécile Rabot, qui part d’exemples concrets – choisis en particulier dans le réseau des bibliothèques de la Ville de Paris – pour construire une réflexion plus globale sur la construction de la visibilité littéraire.

Un ouvrage passionnant pour les professionnels du livre, mais aussi pour les curieux qui pourraient ainsi découvrir d’autres facettes de ce métier qui souffre souvent de clichés à la vie dure.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :