Recherche

Le Blog des Livres qui Rêvent …

Catégorie

Essai et documentaires

14 000 raisons d’être heureux / Barbara Ann Kipfer (2016)

14000

Parfois on a juste envie de lire des choses joyeuses, et ce nouvel opus de First Editions en fait partie ! 14000 raisons d’être heureux, « la plus grande collection de petits bonheurs » est une liste de 500 pages, que l’on peut feuilleter, surligner, reprendre comme on le veut, pour réapprendre à se faire plaisir. Lire la suite

La France d’antan à travers la carte postale ancienne (2015)

france d'antan

 

Quelle belle surprise la semaine dernière dans ma boîte aux lettres !

J’ai eu en effet le plaisir de découvrir un magnifique objet-livre qui annonçait dès l’entrée : 10 ans de travail, 800 000 cartes postales anciennes visionnées, 890 cartes postales anciennes sélectionnées, 448 pages, 2 kg !
Lire la suite

Les Dictées loufoques du Professeur Rollin (2015)

dictées rollin

Le Professeur Rollin est un personnage créé pour l’émission « Palace », où il joue aux côtés de François Morel, Valérie Lemercier, Jacqueline Maillan et bien d’autres. Parallèlement il a participé aux Guignols, a formé des tandems avec Edouard Baer et Alexandre Astier …

Pour l’occasion, il reprend ici sa casquette de professeur pour 50 dictées « ébaubissantes » qui nous font réviser la langue française … en rigolant ! Lire la suite

La construction de la visibilité littéraire en bibliothèque / Cécile Rabot (2015)

la construction de la visibilité littéraire
Un ouvrage qui n’est pas forcément facile d’accès de prime abord : publié par Les Presses de l’Enssib (école de bibliothécaires à Lyon, pré ou post-concours), il s’adresse avant tout aux professionnels que sont les bibliothécaires, mais aussi d’une manière générale aux professionnels du livre qui pourraient y apprendre bien des choses sur le travail mené en bibliothèque (lieux culturels les plus fréquentés en France) pour valoriser les fonds littéraires.

Cet ouvrage rappelle que malgré les mutations subies par les établissements culturels que sont les bibliothèques, celles-ci gardent pour mission essentielle de constituer des collections et de prêter des documents, même si le livre n’est plus qu’un support parmi d’autres.

Or quand on sait que dans une bibliothèque de taille moyenne, il y a plus de 30 000 documents, on se dit que s’il est facile de franchir la porte (et encore !), il l’est moins de savoir quoi emprunter. C’est là que le bibliothécaire est réellement un médiateur : il ne suffit pas de poser des livres sur les rayonnages, il faut faire vivre une collection cohérente. Et cette mise en valeur est l’occasion pour les bibliothécaires de faire connaître leurs coups de cœur, ou de construire des tables thématiques, etc. Car s’ils n’ont souvent pas le choix face à certains achats, auteurs ou éditeurs hyper médiatisés, ils ont la plupart du temps une marge de manœuvre appréciable pour l’achat de documents qui sortent des sentiers battus. Les petits éditeurs le savent bien puisque se créent de plus en plus de partenariats entre eux et des bibliothèques qui leur offrent gratuitement la visibilité qu’ils n’auront pas dans une grande librairie.

C’est ce cheminement et ce travail que met en relief le texte très complet de Cécile Rabot, qui part d’exemples concrets – choisis en particulier dans le réseau des bibliothèques de la Ville de Paris – pour construire une réflexion plus globale sur la construction de la visibilité littéraire.

Un ouvrage passionnant pour les professionnels du livre, mais aussi pour les curieux qui pourraient ainsi découvrir d’autres facettes de ce métier qui souffre souvent de clichés à la vie dure.

Y comme Romy / Myriam Levain et Julia Tissier (2014)

romy

Romy a trente ans. C’est un pur produit de la génération Y, née dans les années 1980 et bercée par les nouvelles technologies dès son adolescence. Aujourd’hui elle enchaîne les CDD, aussi bien professionnels que personnels, ne parvenant pas à se stabiliser. Lire la suite

Les légendes noires / Sophie Lamoureux (2014)

légendes

Les personnages détestés de l’Histoire, on en connait tous quelques-uns : Hitler, Attila, Akhenaton, Cortès … Le plus souvent, la mémoire collective n’en a gardé que le pire, et où on ne sait pas toujours très bien où finit la légende et où commence la vérité. C’est d’autant plus difficile pour les personnages éloignés dans le temps, parfois démolis pour la seule raison que leurs détracteurs furent des poètes connus ou fameux prosateurs … Même pour les plus proches, la fiction a parfois contribué à les noircir : dans l’imaginaire de Dumas, Richelieu est l’Éminence grise par excellence, toujours à manigancer des mauvais coups. L’auteur de génie finit par nous faire oublier que le Cardinal fut un très grand homme politique, qui avait une haute vision de la France monarchique, et que beaucoup de ses actions s’expliquent par cela. Bref Dumas fait du populisme ! Mais on lui pardonne parce qu’il a écrit Les Trois MousquetairesLire la suite

L’histoire de France … en BD ! La Révolution française / Bruno Heitz et Dominique Joly (2014)

histoire france bd

Après avoir parcouru diverses périodes clés de l’Histoire de France (Vercingétorix et les Gaulois, Louis XIV et Versailles, Saint-Louis et le Moyen Âge, La Grande Guerre), voici le 8e tome de la nouvelle série de Casterman !

De la crise de l’Ancien régime jusqu’à la montée en puissance de Napoléon Bonaparte, on en redécouvre les étapes décisives et les moments de bravoure comme le Serment du jeu de paume, la prise de la Bastille, la fuite à Varennes, l’exécution de Louis XVI, etc., sans oublier l’impact de cette série d’événements sur la société française de l’époque. Lire la suite

Dire, ne pas dire … par l’Académie française !

dire ne pas dire

Dit-on de concert ou de conserve ? Elle a l’air malin ou elle a l’air maligne ? D’ailleurs ou par ailleurs ? Par contre ou en revanche ? Courbatu ou courbaturé ? Débuter ou démarrer ? Tout à coup ou tout d’un coup ? À l’attention de ou à l’intention de ? Mél ou courriel ? Ce qui reste ou ce qu’il reste ? Coupe claire ou coupe sombre ? Sabler ou sabrer le champagne ?

Après le succès du site créé par l’Académie française, les éditions Philippe Rey publie un recueil – sous une magnifique ouverture – reprenant les fautes les plus graves que nous faisons à l’oral ou à l’écrit … Un rappel salutaire parfois ! Lire la suite

Remonter la Marne / Jean-Paul Kauffmann (2013)

marne

Le titre de ce roman de Jean-Paul Kauffmann dit tout et ne dit rien : remonter la Marne … Tout un programme, de Charenton-le-Pont où elle se jette dans la Seine, à Balesmes-sur-Marne où elle prend sa source : c’est cette portion du territoire français que l’auteur décide de parcourir, à pied, en prenant son temps.

« La Marne, déni français. Tous est fait pour la déconsidérer. (…) Pour les Français, la Marne est avant tout le nom d’une bataille. »

Ni la plus belle des rivières, ni la plus grande, ni la plus longue, la Marne est pourtant un cours d’eau fascinant : sur 525 kilomètres, elle déroule son lit, passant à travers des villes plus ou moins célèbres, comme Saint-Dizier, Châlons-en-Champagne, Meaux, Nogent, Créteil, Saint-Maur-des-Fossés. Elle n’est plus navigable aujourd’hui que depuis Épernay et jusqu’à son confluent avec la Seine.

Lire la suite

Les lois fondamentales de la stupidité humaine / Carlo M. Cipolla #Bestofthebest7

Je remercie Babelio et les PUF pour l’envoi de ce livre décapant qui a été comme une étoile filante le temps d’une soirée.

Postulat de base : « L’humanité est dans le pétrin. »

Voilà pourquoi :

1) Chacun sous-estime inévitablement le nombre d’individus stupides dans le monde

2) Cette proportion d’individus stupides est indépendante de toutes les autres caractéristiques de l’individu (il peut être pauvre, riche, enseignant, chômeur, étudiant, ouvrier, etc.)

3) La définition de l’individu stupide : c’est celui qui agit de manière néfaste pour un autre individu ou un groupe, mais sans bénéfices aucun pour lui-même. Il est impossible de le comprendre rationnellement, et il nous prend souvent au dépourvu.

4) Il ne faut donc jamais sous-estimer la puissance destructrice des individus stupides. C’est toute l’histoire des défaites de l’humanité qui est expliquée ici.

5) « L’individu stupide est le type d’individu le plus dangereux. » Lire la suite

Voyage à l’étranger / Piotr Illitch Tchaïkovsky (1888)

voyage tchaiko

Les rencontres entre un lecteur et son livre sont souvent le fruit du plus grand des hasards. Vous l’avez peut-être remarqué, j’aime commencer mes articles en racontant comment tel ou tel livre a rejoint ma bibliothèque, car c’est rarement anodin. Pour celui-ci, qui traînait depuis plusieurs années dans ma Billy, je m’en souviens comme si c’était hier : une allée du Salon du Livre, mon œil attiré par le nom « Tchaïkovski », mon compositeur préféré, la discussion avec l’éditrice du Castor Astral, mon regret de ne pas pouvoir me le payer (j’étais étudiante fauchée à l’époque), son sourire et son don, en insistant car il était rare que des jeunes soient aussi enthousiastes pour des essais méconnus … Lire la suite

L’aventure des mots français venus d’ailleurs / Henriette Walter (2014)

l'aventure

Vous êtes passionnés par la langue française ou par les langues en général ? Alors ce petit bijou est pour vous !

Inaugurant une nouvelle collection, Documento, Robert Laffont nous propose un document passionnant sur l’aventure de la langue française, ou comment celle-ci est truffée de mots étrangers.
Pour parler chiffres, le français courant comporte 35000 mots, dont 4192 d’origine étrangère ! En bonne place vient bien sûr l’anglais, avec plus de 1000 mots qui se sont glissés dans notre belle langue (soit 1/4 !) Mais en réalité, cette majorité est récente puisque dans les années 1950, c’étaient les mots italiens qui remportaient la palme ! Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :