Recherche

Le Blog des Livres qui Rêvent …

Catégorie

Fantasy

Six of crows / Leigh Bardugo (2016)

livre-six-of-crows

Six hors-la-loi, une quête impossible.

Ce pavé m’a été offert par une amie pour mon anniversaire, et sa couverture me faisait de l’œil depuis des mois. Après quelques lectures « réalistes » comme je les appelle, j’ai eu envie de m’évader un peu. J’ai donc plongé dans cette lecture, aux côtés de Kaz, Inej, Matthias, Nina, Wylan et Jesper. Six adolescents peu ordinaires, dans un monde fantastico-médiéval, impitoyable et violent. Lire la suite

Autre-Monde / Maxime Chattam (2016

autre-mondeJ’attendais d’avoir terminé cette série pour vous en parler … c’est chose faite puisque le tome 7 de la série Autre-Monde de Maxime Chattam est sorti il y a un mois … et que je l’ai dévoré !

chattam Lire la suite

Le bibliomancien / Jim C. Hines (2016)

le-bibliomancien

Isaac Vaino est un bibliothécaire … d’un genre un peu particulier ! Pour commencer, il a une araignée-flamme, qui s’embrase quand elle sent un danger. Mignon mais peu commun. Ensuite, il peut faire sortir n’importe quel objet d’un livre, en plongeant simplement la main dedans. Encore moins commun. Et puis il a une fâcheuse tendance à attirer les vampires et autres trucs un peu louches. Bref, Isaac Vaino n’est pas que bibliothécaire, il est aussi et surtout Bibliomancien ! 

Lire la suite

Le Dragon de glace / G.R. R. Martin et Luis Royo (2015)


dragon glace

Le Dragon de glace est une nouvelle de l’auteur du Trône de Fer, George R.R. Martin, extraite du recueil de nouvelles éponyme (publié en 2011), et magnifiquement illustrée par Luis Royo. Et autant vous le dire de suite : c’est une réussite tant au niveau du style, de l’histoire et de l’illustration ! Lire la suite

Alcatraz contre les infâmes bibliothécaires / Brandon Sanderson (2010)

alcatraz

Alcatraz est un jeune garçon de treize ans, tout ce qu’il y a de plus normal. Sauf son nom qui rappelle une célèbre prison. Sauf qu’il est orphelin. Sauf qu’il a une étrange propension à casser tout ce qu’il touche, ce qui lui a valu de changer de famille d’accueil tous les ans depuis qu’il est petit. Tous ces saufs auraient dû nous mettre la puce à l’oreille : Alcatraz n’est pas un garçon tout ce qu’il y a de plus normal ! Lire la suite

La longue guerre / Terry Pratchett et Stephen Baxter (2014)

longue guerre

La Longue guerre fait suite à un roman qui fut un coup de cœur pour moi l’année dernière : La Longue Terre. Fruit de la collaboration entre deux géants de la littérature fantastique, Stephen Baxter et mon chouchou Terry Pratchett, l’histoire nous embarque dans une dystopie où le monde voit sa face changer lorsque les hommes découvrent des mondes parallèles, vierges et illimités, dans lesquels ils pourront assouvir leurs désirs et montrer leurs qualités de pionniers. Dans le premier tome, j’avais été fascinée par cette idée simple mais magnifique d’une possible remise à zéro de notre monde. Finis les entassements, les tensions liées aux terres : tout est réglé en un simple pas de côté qui donne accès à l’Aventure … Dans chaque monde, des colonies se sont donc constituées et les hommes reconstituent de petites villes, réinventent les technologies et vivent (presque) en paix.

« Nous vivons de chasse et de pêche tout en construisant des vaisseaux interplanétaires. Nous sommes une tribu de chasseurs-cueilleurs avec un programme spatial ! » Lire la suite

Au coeur du Grand livre des gnomes de Terry Pratchett (1989-1990) #Bestofthebest9

L’auteur

Terry Pratchett est un écrivain britannique né en 1948. Il est surtout connu pour ses romans de fantasy humoristiques prenant place dans l‘univers du Disque-monde, dans lequel il détourne les canons du genre pour se livrer à une satire de divers aspects de la société contemporaine.

Pratchett publie son premier roman en 1971, mais ce n’est qu’en 1983 qu’il rencontre vraiment le succès avec le premier volume des Annales du Disque-monde. Il devient par la suite l’un des auteurs de fantasy les plus prolifiques (les Annales comptent plus de trente tomes) et les plus appréciés (ses livres se sont vendus à plus de 65 millions d’exemplaires).Selon un sondage publié en 2006 dans le magazine littéraire britannique Book Magazine, Terry Pratchett est le second auteur vivant le plus apprécié de ses compatriotes, derrière J. K. Rowling.

Il est anobli par la reine en 2008, et reçoit de nombreuses récompenses pour son œuvre. Atteint d’une forme rare de la maladie d’Alzheimer, il entame en 2011 une procédure de suicide assisté.

Le livre

Masklinn et sa tribu de gnomes, hauts de 10 cm, survivent difficilement dans la nature hostile, près d’une aire d’autoroute. Lassés de lutter pour trouver de la nourriture, ils montent un jour dans un camion et se retrouvent dans le Magasin, remplis de gnomes qui n’ont jamais vus le Dehors et refusent même d’admettre qu’il existe. Seulement Masklinn ne tarde pas à découvrir que le Magasin va être détruit dans quelques semaines. Commence alors une quête effrénée pour abriter des milieux de gnomes : l’espace serait-elle une solution ? car il paraît que les gnomes viennent d’une étoile lointaine … Lire la suite

La Quête d’Ewilan / Pierre Bottero (2003-2006)

ewilan 1ewilan 2ewilan 3

D’un monde à l’autre, Les Frontières de glace et L’île du destin constituent la première partie du Monde d’Ewilan, série composée de 6 tomes, par le romancier pour la jeunesse Pierre Bottero (2003-2006).

Camille Duciel est une jeune fille comme les autres jusqu’au jour où, confrontée à une situation mettant sa vie en danger, elle effectue un « pas de côté » et se retrouve dans un monde étrange où un monstre énorme lui dit « Te voici donc, Ewilan. Nous t’avons cherchée longtemps, mes frères et moi, afin d’achever ce qui avait été commencé, mais tu étais introuvable … ». Ces quelques mots ouvrent un monde nouveau à Camille, celui de ses parents et des souvenirs de son enfance, qui ont été effacés. En effet, Camille est en réalité Ewilan Gil’Sayan, fille de deux Sentinelles de l’Empire de Gwendalavir, trahies il y a 6 ans et depuis disparues … Et surtout c’est une dessinatrice, capable de créer du réel à partir de son Imagination. Or depuis la disparition de ses parents, leurs ennemis, les Tsch’is ont bloqué l’accès à l’Imagination et dominent le pays … Mais Camille / Ewilan ne semble pas être concernée par ce blocage … Lire la suite

Terrienne / Jean-Claude Mourlevat (2011)

terrienne

Anne a dix-sept ans lorsque sa sœur disparaît la nuit de son mariage, ne laissant aucune trace derrière elle, aucun indice. Un an plus tard, elle reçoit un message l’appelant à l’aide et ne donnant que ce nom : « Campagne, route Montbrisson ». Là voici donc partie sur les routes, jusqu’à un petit village où elle va passer « de l’autre côté », un monde où elle est désignée comme une « terrienne » où la plus petite des singularités n’est pas celle de ne pas avoir besoin de respirer … Un monde dépourvu d’humanité.

J’avais été déçue par Le Combat d’hiver et Le Chagrin du roi mort de ce même auteur, après avoir pourtant gardé des souvenirs enchanteurs de ses romans pour la jeunesse : Hannah, L’enfant océan. Lire la suite

Artemis Fowl, version BD !

artemis fowl bd

J’ai lu cette BD quand j’étais en Angleterre il y a trois ans, et c’est donc avec plaisir que j’ai découvert la semaine dernière, au salon du livre, qu’elle avait été traduite en français, et publiée chez Gallimard.

Car Artemis Fowl et moi, c’est une histoire d’amour qui dure ! Depuis 2001 très exactement, date de sortie du premier tome de la sortie, et date à laquelle je suis tombée sous le charme de ce garçon peu ordinaire (c’est peu de le dire !). Artemis Fowl a un nom de fille, des parents absents mais c’est aussi … « un génie, un bandit d’exception, un millionnaire et il n’a que douze ans », comme l’annonce l’inscription gnomique qui illustre la première de couverture du premier volume … Lire la suite

La Terre Mourante (Intégrale T1) / Jack Vance

vance

Ce premier tome regroupe deux aventures du monde fantastique qu’a créé le grand et prolifique auteur de fantasy Jack Vance : Un monde magique, qui en pose les bases; et Cugel l’Astucieux, le personnage principal et anti-héros de la deuxième partie de cette intégrale.

« La terre, murmura Pandelume. Un lieu crépusculaire, plus vieux que toute connaissance. Jadis c’était un vaste monde de montagnes embrumées et de rivières étincelantes, et le soleil une boule blanche flamboyante. Des millénaires de pluie et de vent ont battu et émoussé le granit, et le soleil est faible et rouge. Les continents se sont engloutis, d’autres ont émergés. Un million de cités ont érigé des tours, sont tombées en poussière. A la place des anciens peuples vivent quelques milliers d’âmes singulières. Il y a du mal sur Terre, du mal distillé par le temps…La terre se meurt et vit son crépuscule … » Lire la suite

L’histoire sans fin / Michael Ende (1979)

Histoire

Tout le monde connaît, au moins de nom, ce titre célèbre de la littérature jeunesse. Ne serait-ce que par le film ! Personnellement je pense l’avoir vu quand j’étais enfant, ayant des images qui me sont restées, comme celle du dragon (jusqu’à cette semaine, je croyais que c’était un gros chien !) volant et du petit garçon. Offert par ma chère George, ce roman est arrivé à point dans une période où j’avais perdu la saveur de la littérature. Non pas que ce gros bouquin soit de la Littérature, mais en tout cas l’histoire est extrêmement entraînante et il ravira les gros lecteurs que nous sommes … car la magie des histoires, des mots, est partout ici !

Bastien a une dizaine d’années quand un soir pluvieux, poursuivi par des garçons de sa classe qui se moquent sans cesse de lui, il se réfugie dans une vieille librairie. Là il y fera la rencontre du libraire, homme grincheux dérangé dans sa lecture, et qui n’aime pas les enfants. S’absentant un instant pour répondre à un coup de téléphone, Bastien jette un coup d’œil sur le livre qu’il tenait entre ses mains, et découvre cette couverture énigmatique :

histoire 2

« Qui n’a jamais passé tout un après-midi sur un livre, les oreilles en feu et les cheveux en bataille, à lire et lire encore, oublieux du monde alentour, insensible à la faim et au froid –
Qui n’a jamais lu en cachette, sous la couverture, à la lueur d’une lampe de poche, parce qu’un père ou une mère ou quelque personne bien intentionnée avait éteint la lumière, dans l’idée louable que le moment était maintenant venu de dormir puisque demain il faudrait se lever tôt –
Qui n’a jamais versé, ouvertement ou en secret, des larmes amères en voyant se terminer une merveilleuse histoire et en sachant qu’il allait falloir prendre congé des êtres avec lesquels on avait partagé tant d’aventures, que l’on aimait et admirait, pour qui l’on avait tremblé et espéré, et sans la compagnie desquels la vie allait paraître vide et dénuée de sens.

Celui qui n’a pas fait lui-même l’expérience de tout cela ne comprendra visiblement pas le geste de Bastien. »

Quoi de mieux pour un jeune garçon avide de lectures, que de trouver une histoire qui n’a pas de fin ? Bastien ne résiste donc pas, vole le livre et s’enferme pour le lire tranquillement. Il s’y immerge totalement, suivant les aventures d’un jeune héros destiné à sauver le Pays Fantastique. Or très vite, il s’avère que le seul qui pourrait sauver ce monde est un enfant humain …

« Tandis que Bastien lisait ces mots et entendait en même temps la voix grave du Vieillard de la Montagne Errante, il commença à avoir des bourdonnements d’oreilles et des éblouissements.
Ce qui était raconté là, c’était sa propre histoire ! Et elle faisait partie de l’Histoire sans fin. Lui, Bastien, apparaissait en tant que personnage dans le livre dont il s’était considéré jusqu’à présent comme le lecteur ! Et qui sait si un autre lecteur n’était pas justement en train de le lire, croyant à son tour n’être qu’un lecteur et ainsi de suite jusqu’à l’infini ! »

L’imbrication entre le texte et la réalité de Bastien est très bien faite pendant la moitié de l’histoire, les interventions de l’enfant étant marqué par le corps gras. J’ai énormément apprécié cette manière de faire, de plus en plus intéressante au fur et à mesure que les deux réalités tendant à se rejoindre.

« Qui êtes-vous donc, vous les créatures du Pays Fantastique ? Vous êtes des fictions, des chimères au Royaume de la Poésie, des personnages dans une histoire sans fin ! Te considères-tu toi-même comme réel, gamin ? »

La deuxième partie du roman, celle où Bastien se retrouve dans l’histoire, est celle qui est la moins connue parce qu’elle est totalement bâclée dans le film. En effet ce dernier ne dure qu’une heure trente, et l’accent a été mis sur les aventures du Pays Fantastique, et beaucoup moins sur Bastien lui-même.Histoire film Pour le coup, j’ai vraiment été déçue car le film a perdu tout l’intérêt du livre, qui est de montrer que Bastien, une fois beau, riche et bien intégré dans le Pays Fantastique, perd aussi tout contact avec ses souvenirs, son propre monde, et avec ce qui le plus important : sa famille.

Ce roman est un récit fantastique, mais également un très bon roman d’apprentissage, intelligent, à peine moralisateur. Bastien est le type même de l’antihéros, qui fait des erreurs humaines, et se laisse porter par ses faiblesse. « C’était une nouvelle naissance. Et le plus beau, c’était qu’à présent il voulait justement être celui qu’il était. Si une infinité de possibilités s’étaient offertes à lui, il n’en aurait pas choisi d’autres. Désormais il savait : il y avait dans le monde des milliers et des milliers de formes de joie, mais au fond toutes ces joies n’en faisaient qu’une : celle du pouvoir d’aimer. »

C’est aussi un texte plein de magie et de poésie, à travers ce Pays Fantastique que Bastien crée à son gré.

Bref un incontournable à lire, aussi bien pour les adultes que pour les enfants. Mais je vous déconseille le film après …

***

Babelio ABCLettre E !

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :