Recherche

Le Blog des Livres qui Rêvent …

Catégorie

Littérature européenne

Parchemins d’ailleurs / Pascal Mannaerts (2017)

parchemins

Pascal Mannaerts est un photographe belge qui a arpenté le monde, pendant une quinzaine d’années, appareil photo en bandoulière. Il a publié ses photos dans de nombreuses revues comme Géo, National Geographic ou le Guide du Routard. Elles sont regroupées ici dans ce magnifique livre publié aux éditions Hachette.

« Respect, authenticité et humilité sont les maîtres mots » de toutes les rencontres qu’il a pu faire, au cours de ces instants qu’il a réussi à saisir d’une main de maître.

« Où que je sois, ce que j’aime par-dessus tout traduire en images, c’est ce face-à-face, sans cesse renouvelé, avec les gens que je rencontre, essayant de capter leur beauté, leurs différences et ce qu’ils ont d’universel. » Lire la suite

Une bouche sans personne / Gilles Marchand (2016)

bouche

« J’ai un poème et une cicatrice ».

Au départ, on ne descelle rien d’extraordinaire dans cet homme qui fait son travail de comptable, se rend tous les soirs dans le même bar pour y retrouver ses seuls amis, rit, parle et joue. Rien d’extraordinaire, sauf cette écharpe qu’il porte en permanence, été comme hiver, qui l’étouffe et le camoufle. Voilà pour la cicatrice, restée cachée … jusqu’au jour où ses amis le pressent de raconter son histoire. Alors tout éclate.

Lire la suite

Une colonne de feu / Ken Follett (2017)

follett

Quel plaisir de découvrir un nouveau Ken Follett ! 27 ans après la publication des Piliers de la Terre, et 10 ans après Un Monde sans fin, le maître anglais du roman historique nous fait replonger dans la grande Histoire ! Tout comme le deuxième volet prenait place deux siècles après les Piliers et pouvait se lire indépendamment, ce troisième volet se déroule deux siècles après Un Monde sans fin, et peut également se lire seul, puisqu’il n’y a que quelques références sans importance aux tomes précédents. Pour autant, on est directement plongé dans la même Histoire : au XVIe siècle cette fois-ci, tout démarre également à Kingsbridge, et s’y termine.

Lire la suite

Y’a pas de héros dans ma famille ! / Jo Witek (2017)

héros

« Avant, je pensais que les enfants du monde entier étaient comme moi. Des mini-humains qui deux fois par jour et cinq jours par semaine passent la frontière d’un pays à l’autre, le cartable sur le dos et le sourire en bandoulière. Avant, ma vie gambadait légèrement entre le monde de l’école et celui de la maison. J’étais heureux dans mes deux pays bien distincts avec des gens différents, des styles différents, une cuisine et une langue particulières. »

Entre Mo et Maurice, ça ne va pas fort … Mo vit dans une tour de béton, avec une famille nombreuse et bruyante. Maurice est un bon élève, qui parle français correctement et se tient bien. Chaque jour, Mo franchit la « frontière » de son quartier et se « transforme » en Maurice. Jusque là, tout va bien. Mais un jour, un de ses camarades d’école vient travailler pour un exposé, chez lui, et à travers ses yeux, il se rend compte que la famille de Mo n’est pas une famille normale … A son tour invité chez son camarade, ce dernier lui montre des photos de famille, pleines de gens qui ont fait des choses incroyables. A partir de là, le monde de Mo s’écroule : ses yeux se dessillent et le fragile équilibre qu’il maintenait entre ses deux mondes éclate. 

Lire la suite

Point Cardinal / Léonor de Récondo (2017)

récondo

Mathilda est une femme, Laurent est un homme. Pourtant ils ne font qu’un, tous les samedis soirs au Zanzi Bar. Jusqu’au jour où la femme de Laurent découvre un cheveu blond à la maison et le suit : elle découvre alors ce qu’elle aurait préféré ignorer, que son mari veut devenir une femme à part entière … 

Lire la suite

L’écliptique / Benjamin Wood (2017)

écliptique

Knell est une talentueuse peintre écossaise en panne d’inspiration depuis des années : comme d’autres artistes, elle a eu la chance de trouver refuge sur une île singulière, au large d’Istanbul : Heybeliada. Là, au sein du refuge de Pormanstle, les artistes peuvent se reconstruire et prendre le temps de produire. Ils n’en sortent qu’une fois leur oeuvre achevée. Un jour, débarque un jeune garçon, Fullerton, qui intrigue les pensionnaires. Peu après, il est retrouvé noyé dans sa baignoire … Commence alors une longue réminiscence des années de formation de Knell, sa vocation et ses aspirations.  Lire la suite

Mercy Mary Patty / Lola Lafon (2017)

lafon

En 1974, Patricia Hearst – riche héritière d’un magnat de la presse – est enlevée par un groupuscule communiste révolutionnaire, la SLA (ALS, Armée de libération symbionaise Après quelques mois passés en leur compagnie, Patricia – Patty – finit par épouser leur cause. L’Amérique entière se scandalise, Patty devient le symbole d’une jeunesse qui étouffe sous les dictats de l’establishment. Elle finit par être arrêtée, après des mois de cavale et plusieurs hold-ups aux côtés de ses compagnons. Commence alors le procès, non pas de ses actes mais de ses pensées : a-t-elle subi un lavage de cerveau ? ou est-ce une véritable conversion d’une jeune femme qui prend soudainement conscience de l’injustice du monde dans lequel elle vit ?

Pour trancher cette question, Lola Lafon met en scène trois femmes, à des époques diverses, qui étudieront ce fait divers célèbre. Alors Patty, victime ou coupable ?

« Est-elle poursuivie et condamnée pour ce qu’elle a fait ou ce qu’elle est devenue ? » Lire la suite

Dans le désert / Julien Blanc-Gras (2017)

désert.jpg

Infatigable voyageur, Julien Blanc-Gras est passé du Groënland (Briser la glace) aux 40° du désert : dans le Nouvel Orient, entre Qatar, Dubaï et Oman, l’écrivain-voyageur nous entraîne dans un périple brûlant et plein de surprises.

« On en parle beaucoup, de ces pétromonarchies du Golfe, et on en parle pas toujours en bien. Elles sont accusées, pêle-mêle, d’acheter la France, de financer le terrorisme, d’opprimer les femmes, de pratiques l’esclavage et de s’accaparer les meilleures pièces du magasin Vuitton des Champs-Elysées. On en parle surtout de loin et j’ai envie de voir de plus près. »
Lire la suite

Où je raconte comment la valise Audible m’a accompagnée tout l’été !

valise

Cet été, j’ai eu la chance de nouer un partenariat avec Audible, l’appli de livres audio d’Amazon pour choisir plusieurs livres qui m’accompagneraient pendant les vacances !

Après moults hésitations, j’ai choisi :

  • Quatre filles et un jean : le premier été de Ann Brashares, lu par Anne Jolivet et 10 comédiens
  • Nympheas noirs de Michel Bussi lu par Colette Sodoyez
  • Et si on arrêtait de se mentir d’Erwann Menthéour lu par Ali Guentas
  • Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne

Au final, je n’ai écouté « que » les trois premiers, soit 25h d’écoute ! Et ce fut de belles découvertes, dont je voulais vous parler …  Lire la suite

Les portes et les sons qu’elles font / Jean-François Dion (2016)

portes dion

« On m’a volé ma vie en me prenant la leur. Je me suis emmuré, j’ai fui, j’ai disparu, j’ai été seul. J’ai écouté passer le temps, qui ne fait pas tant de bruit. Les portes s’ouvrent et se referment. Devant moi. Derrière moi.
Elles étouffent et gueulent des sons. »

Les portes et les sons qu’elles font. Quel drôle de titre pour un roman, me direz-vous ? Et pourtant, une fois ce livre refermé, je l’ai trouvé parfaitement approprié.

Lire la suite

Cet été, rigolez ! 3 auteurs à ne pas manquer … 2/3

été

L’été c’est le moment où on en profite pour des lectures différentes … en l’occurrence je m’étais gardée quelques « bonbons » que je pourrais savourer avec délectation en voyageant … et c’était un bon choix, qui me donne envie de vous en parler rapidement maintenant !

Le mystère Sherlock / J. M. Erre

sherlock

« En ce joli mois de mai, la neige était tombée dru juste pour énerver le réchauffement climatique »… Lire la suite

Cet été, rigolez ! 3 auteurs à ne pas manquer … 1/3

été

L’été c’est le moment où on en profite pour des lectures différentes … en l’occurrence je m’étais gardée quelques « bonbons » que je pourrais savourer avec délectation en voyageant … et c’était un bon choix, qui me donne envie de vous en parler rapidement maintenant !

La malédiction des pharaons / Elizabeth Peters (1981)

pharaons

Ce roman est le deuxième tome de la série consacrée aux aventures d’Amelia Peabody, égyptologue passionnée de la fin du XIXe siècle. Dans le premier, elle y rencontrait son mari et résolvait une énigme policière. Désormais mère d’un petit Ramsès, cela ne l’empêche pas de se rendre en Egypte avec son époux bourru et de reprendre des fouilles interrompues par la mort d’un archéologue. Sauf que très vite, les morts se multiplient et que la rumeur d’une malédiction se répand …

Énigme policière + personnages décapants + Egypte passionnante + humour = un très bon roman, dans la lignée du premier (et des suivants apparemment, vu l’avis enthousiaste de deux amies passionnées par l’Egypte !), qui vous fera sourire (et même rire !) du bout en bout, tout en apprenant plus sur cette civilisation.

« Les événements que je vais vous relater commencèrent par un après-midi de décembre, jour où j’avais convié Lady Harold Carrington et certaines de ses amies à prendre le thé.
Ne vous laissez pas abuser, aimable lecteur, par cette déclaration liminaire. Elle est exacte, certes (comme le sont toutes mes déclarations), mais si vous nourrissez l’espoir de lire un récit de simplicité pastorale, agrémenté de commérages sur la haute société du comté, vous serez cruellement déçu. La paix bucolique n’est point mon élément, et l’organisation de goûters n’est en aucun cas ma distraction favorite. Pour tout dire, je préférerais être pourchassée dans le désert par une bande de derviches sauvages armés de lances et assoiffés de sang. […] Remarquez, Emerson a déclaré un jour que si je devais réellement rencontrer une bande de derviches, même les plus pacifiques d’entre eux seraient enclins à me massacrer au bout de cinq minutes, excédés par mes incessantes récriminations. 
Pour Emerson, il s’agit là d’une remarque spirituelle. »

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :