Recherche

Le Blog des Livres qui Rêvent …

Catégorie

Littérature française

Danser, une philosophie / Julia Beauquel (2018)

Danser-une-philosophie

 

« Pourquoi une personne danse-t-elle ? Parce qu’elle se sent vivante et joyeuse ; ou pour le bien-être que cela lui procure. Tantôt la joie engendre la danse, tantôt la danse engendre du plaisir. Le plaisir et la joie se cultivent et s’expriment en dansant. »

Lire la suite

Niels Labuzan / Cartographie de l’oubli (2016)

cartographie

Jakob Ackermann, jeune soldat allemand, n’a pas 20 ans quand il est envoyé dans une des colonies du Reich. Dans les années 1880, le Sud-Ouest africain (futur Namibie) est peuplé de quelques tribus hereros éparpillées, qui n’ont pratiquement jamais vu d’homme blanc, et encore moins de soldats … Les premiers contacts sont cordiaux, mais très vite les ordres du Reich tombent : le pays lui appartient, les Hereros doivent se soumettre ou mourir. A chaque nouvel officier qui prend la tête du régiment, les massacres se multiplient … jusqu’à l’ordre final.

En 2004, un des descendants des premiers soldats allemands, métis par sa mère, assiste à la commémoration du massacre des Hereros par les Allemands, le mot de « génocide » se chuchote, révélant ainsi un siècle de déni.  Lire la suite

Gravé dans le sable / Michel Bussi (2007)

bussi sable.jpg

Eh bien voilà, j’ai lu mon deuxième roman de Michel Bussi, et premier roman de l’auteur (paru en 2007 à l’époque sous le titre Omaha Crimes) ! Après mon coup de cœur pour Nymphéas noirs, qui m’avait estomaqué par sa qualité de page-turner, je me suis de nouveau trouvée projetée dans le monde sans pitié de Bussi, sans pitié pour son lecteur s’entend 🙂

Lire la suite

Douces déroutes / Yanick Lahens (2018)

lahens

À Port-au-Prince, la violence n’est jamais totale. Elle trouve son pendant dans une       « douceur suraiguë », douceur qui submerge Francis, un journaliste français, un soir au Korosòl Resto-Bar, quand s’élève la voix cassée et profonde de la chanteuse, Brune.
Le père de Brune, le juge Berthier, a été assassiné, coupable d’être resté intègre dans la ville où tout s’achète. À l’annonce de la mort de ce père qui lui a appris à « ne jamais souiller son regard », la raison de sa fille a manqué basculer. Six mois après cette disparition, tout son être refuse encore de consentir à la résignation.

Lire la suite

L’univers à peu près / Didier Tronchet (2016)

univers

« De toutes choses, tentons d’avoir une connaissance « à peu près ». Car c’est laisser à notre vieux monde l’occasion de nous surprendre encore. Il est urgent de former les générations futures à l’approximation. De vagues cours magistraux seront donnés par des professeurs traversés de doutes lumineux, merveilleusement hésitants. Les étudiants auront tous le diplôme (à peu près), et la mention « connaissances approximatives » sera la plus recherchée. Le XXe siècle a vu les effets du rationalisme poussé à l’extrême : taylorisme, économie libérale, rigueur financière. Le XXIe sera approximatif ou ne sera pas. En gros. » 

Lire la suite

Et vous avez eu beau temps ? Philippe Delerm (2018)

delerm.jpg

 

Et vous avez eu beau temps ? La question terrible de retour des vacances, surtout quand elle se pose après deux semaines de pluie … question perfide puisqu’on peut lire sur le visage non bronzé des gens que, non, ils n’ont pas eu beau temps. Question que l’on ne pose pas à la personne qui revient avec un beau teint cramé.  Lire la suite

Chroniques express : A.Mabanckou, C. Bennett et J. Walton

livres.jpg

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de trois romans en une seule chronique ! 3 romans qui ne m’ont pas tellement marqué, mais que je voulais tout de même vous signaler.  Lire la suite

Mon Traître / Pierre Alary (d’après Sorj Chalandon) (2018)

traitre

Il y a quelques années, j’avais été bouleversée par le roman de Sorj Chalandon, Mon Traître, le premier que je lisais de lui. Alors quand j’ai vu que Pierre Alary l’avait adapté en bande-dessinée, je n’ai pu que sauter sur l’occasion ! Car depuis ce premier roman, j’ai soigneusement dévoré tous les autres, au fil de leurs sorties, sans jamais être déçue par cet écrivain multiple qui sait se renouveler.

A son tour, Pierre Alary s’est donc plongé dans le conflit nord-irlandais, s’est mis dans la peau du jeune violoniste français, Antoine, trahi par un ami qui s’avérera un traître à la cause de l’IRA. Mais bien sûr, tout n’est pas si simple dans un conflit d’une telle complexité …  Lire la suite

Entre deux mondes / Olivier Norek (2017)

norek.jpg

Il y a des romans dont vous savez d’emblée, dès les premières pages, qu’ils ne quitteront plus jamais votre mémoire. Entre deux mondes, d’Olivier Norek, en fait partie pour moi.

Le roman s’ouvre sur une scène atroce : dans une coquille de noix, Nora et sa fille Maya sont balancées au gré des vagues de la Méditerranée. Elles fuient pour une vie meilleure, en Angleterre. Adam, père et mari, les y rejoindra dès que possible. Mais Maya est malade, et les passeurs ne souhaitant pas qu’une épidémie se répande, décident de la jeter par-dessus bord. Fin du premier chapitre, le ton est posé. Quelques semaines plus tard, Adam débarque dans la jungle de Calais et se met à chercher sa famille. Il va y rencontrer un étrange gamin muet, et un flic français, Bastien. Les trois destins vont s’entremêler, le temps de quelques mois. 

Lire la suite

Légende d’un dormeur éveillé / Gaëlle Nohant (2017)

nohant

J’ai tant rêvé de toi, tant marché, parlé,
Couché avec ton fantôme
Qu’il ne me reste plus peut-être,
Et pourtant, qu’à être fantôme
Parmi les fantômes et plus ombre
Cent fois que l’ombre qui se promène
Et se promènera allègrement
Sur le cadran solaire de ta vie.
Robert Desnos, Corps et biens, 1930

En romancière funambule, Gaëlle Nohant a relevé le défi lancé par Queneau :  » Il n’y aura pas de connaissance véritable de Desnos tant qu’on n’en aura pas établi la légende. « 

Suivre la vie de Robert Desnos c’est vivre à 100 à l’heure, dans ce Montparnasse des années 30 où se croisent les surréalistes Breton, Aragon, Artaud, mais aussi Picasso, Man Ray, Prévert, etc : formidable vivier de génies, qui vont se heurter de plein fouet à la réalité historique de la Seconde guerre mondiale.

Lire la suite

Nicolas I / Henri Troyat (2000)

nicolas 1

Henri Troyat poursuit sa découverte des tsars russes avec cette biographie de Nicolas Ier, tsar de toutes les Russie de 1825 à 1855, succédant à son frère Alexandre Ier. Ce dernier avait déjà eu fort à faire pour réparer les folies de leur père, Paul Ier, brutal, sanguinaire et fantasque. N’étant que 3e dans l’ordre de la succession, Nicolas ne s’est pas préparé à devenir empereur. Mais à la mort d’Alexandre Ier, leur frère Constantin se retire de la succession et c’est donc lui qui se retrouve propulsé à la tête d’un empire de 55 millions d’habitants.  Lire la suite

Un funambule sur le sable / Gilles Marchand (2017)

CVT_Un-funambule-sur-le-sable_5458

Un beau jour, un petit garçon naît. On ne connait pas son nom, mais à l’école il sera surnommé Stradi. Car ce petit garçon est spécial : il est né avec un violon dans la tête. Oui oui, vous avez bien entendu ! Ce violon joue sans cesse dans son crâne et parfois la musique s’échappe, lors de moments heureux ou stressants de la vie de Stradi. Handicap invisible, qui suscitera l’inquiétude de ses parents toute leur vie, il va devoir apprendre à vivre avec.

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :