Recherche

Le Blog des Livres qui Rêvent …

Catégorie

Littérature française

Point Cardinal / Léonor de Récondo (2017)

récondo

Mathilda est une femme, Laurent est un homme. Pourtant ils ne font qu’un, tous les samedis soirs au Zanzi Bar. Jusqu’au jour où la femme de Laurent découvre un cheveu blond à la maison et le suit : elle découvre alors ce qu’elle aurait préféré ignorer, que son mari veut devenir une femme à part entière … 

Lire la suite

Mercy Mary Patty / Lola Lafon (2017)

lafon

En 1974, Patricia Hearst – riche héritière d’un magnat de la presse – est enlevée par un groupuscule communiste révolutionnaire, la SLA (ALS, Armée de libération symbionaise Après quelques mois passés en leur compagnie, Patricia – Patty – finit par épouser leur cause. L’Amérique entière se scandalise, Patty devient le symbole d’une jeunesse qui étouffe sous les dictats de l’establishment. Elle finit par être arrêtée, après des mois de cavale et plusieurs hold-ups aux côtés de ses compagnons. Commence alors le procès, non pas de ses actes mais de ses pensées : a-t-elle subi un lavage de cerveau ? ou est-ce une véritable conversion d’une jeune femme qui prend soudainement conscience de l’injustice du monde dans lequel elle vit ?

Pour trancher cette question, Lola Lafon met en scène trois femmes, à des époques diverses, qui étudieront ce fait divers célèbre. Alors Patty, victime ou coupable ?

« Est-elle poursuivie et condamnée pour ce qu’elle a fait ou ce qu’elle est devenue ? » Lire la suite

Dans le désert / Julien Blanc-Gras (2017)

désert.jpg

Infatigable voyageur, Julien Blanc-Gras est passé du Groënland (Briser la glace) aux 40° du désert : dans le Nouvel Orient, entre Qatar, Dubaï et Oman, l’écrivain-voyageur nous entraîne dans un périple brûlant et plein de surprises.

« On en parle beaucoup, de ces pétromonarchies du Golfe, et on en parle pas toujours en bien. Elles sont accusées, pêle-mêle, d’acheter la France, de financer le terrorisme, d’opprimer les femmes, de pratiques l’esclavage et de s’accaparer les meilleures pièces du magasin Vuitton des Champs-Elysées. On en parle surtout de loin et j’ai envie de voir de plus près. »
Lire la suite

Où je raconte comment la valise Audible m’a accompagnée tout l’été !

valise

Cet été, j’ai eu la chance de nouer un partenariat avec Audible, l’appli de livres audio d’Amazon pour choisir plusieurs livres qui m’accompagneraient pendant les vacances !

Après moults hésitations, j’ai choisi :

  • Quatre filles et un jean : le premier été de Ann Brashares, lu par Anne Jolivet et 10 comédiens
  • Nympheas noirs de Michel Bussi lu par Colette Sodoyez
  • Et si on arrêtait de se mentir d’Erwann Menthéour lu par Ali Guentas
  • Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne

Au final, je n’ai écouté « que » les trois premiers, soit 25h d’écoute ! Et ce fut de belles découvertes, dont je voulais vous parler …  Lire la suite

Les portes et les sons qu’elles font / Jean-François Dion (2016)

portes dion

« On m’a volé ma vie en me prenant la leur. Je me suis emmuré, j’ai fui, j’ai disparu, j’ai été seul. J’ai écouté passer le temps, qui ne fait pas tant de bruit. Les portes s’ouvrent et se referment. Devant moi. Derrière moi.
Elles étouffent et gueulent des sons. »

Les portes et les sons qu’elles font. Quel drôle de titre pour un roman, me direz-vous ? Et pourtant, une fois ce livre refermé, je l’ai trouvé parfaitement approprié.

Lire la suite

Cet été, rigolez ! 3 auteurs à ne pas manquer … 2/3

été

L’été c’est le moment où on en profite pour des lectures différentes … en l’occurrence je m’étais gardée quelques « bonbons » que je pourrais savourer avec délectation en voyageant … et c’était un bon choix, qui me donne envie de vous en parler rapidement maintenant !

Le mystère Sherlock / J. M. Erre

sherlock

« En ce joli mois de mai, la neige était tombée dru juste pour énerver le réchauffement climatique »… Lire la suite

Manderley for ever / Tatiana de Rosnay (2015)

manderley for ever

« Je l’ai décrite comme si je la filmais, caméra à l’épaule, afin que mes lecteurs comprennent d’emblée qui elle était. J’ai décrypté ses livres, sa voix, son regard, sa façon de marcher, son rire. J’ai écouté ses enfants, ses petits-enfants. Autour des maisons qu’elle aimait avec passion, j’ai dressé le portrait d’une écrivaine atypique et envoûtante, méprisée des critiques parce qu’elle vendait des millions de livres. Son univers macabre et fascinant a engendré une œuvre complexe, étonnamment noire, à l’opposé de l’étiquette « eau de rose » qui lui fut si injustement attribuée.
Ce livre se lit comme un roman, mais je n’ai rien inventé. Tout y est vrai.
C’est le roman d’une vie. «  Tatiana de Rosnay Lire la suite

Quand vacances riment avec lectures … Vargas, Dabos, Rufin et Bello !

Qui dit vacances dit lectures … en pagaille ! 

Lire la suite

Rattrapage de chroniques : Fermine, Burdekin, Ming-yo, Irving et Troyat !

lapin alice

Un peu de « triche » aujourd’hui puisqu’au lieu de mon habituel 1 article = 1 livre, j’ai choisi de vous en présenter plusieurs, que j’ai lu il y a quelques mois déjà mais dont je n’avais pas eu le temps de vous parler …

Présentation par ordre chronologique !  Lire la suite

Un léopard sur le garrot / Jean-Christophe Rufin (2008)

léopard garrot

Décidément, à chaque lecture d’un roman de Jean-Christophe Rufin, je suis de plus en plus attaché à cet auteur. Je suis à chaque fois impressionnée de la manière dont il parvient à se renouveler, roman après roman : pas de comparaison possible entre Rouge Brésil, L’Abyssin, Immortelle randonnée (où il raconte le périple de Compostelle, qu’il a fait seul), même si à chaque fois j’ai apprécié ses connaissances historiques, son sens du romanesque et son humour !  Lire la suite

Joie / Clara Magnani (2017)

joie-clara-magnani

Le père d’Elvira, Giangiacomo – dit Gigi – s’écroule sur sa terrasse, un jour d’été de l’année 2014. Une mort sans douleur, rapide. Après l’enterrement, Elvira fait le tri de ses papiers, et découvre un manuscrit inconnu, dans lequel son père raconte l’histoire qu’il a vécue avec une certaine Clara.

Lire la suite

Chère brigande / Michèle Lesbre (2017)

cvt_chere-brigande_8988

Lorsqu’elle croise une femme aux cheveux roux, prénommée Marion, Michèle Lesbre voit ressurgir le souvenir d’une autre Marion, née des siècles plus tôt et qui a vécu en Bretagne, une vie libre et insoumise. Marion du Faouët, « Robin des Bois » bretonne !

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :