Recherche

Le Blog des Livres qui Rêvent …

Catégorie

Monde du livre

Bouquinoscope : deux pièces d’Olivier Maille à ne pas louper !

theatre

Récemment, j’ai eu le plaisir d’aller voir coup sur coup deux pièces de théâtre d’Olivier Maille, qui se jouent actuellement au Mélo d’Amélie à Paris. Si vous êtes dans le coin, n’hésitez pas, vous ne le regretterez pas !  Lire la suite

Quand les romans parlent de livres … 1/3

bibliothécaire

Comme dans tout métier, on aime lire des œuvres qui parlent de nous… d’abord parce que ça fait plaisir, qu’on y trouve souvent des histoires qui nous ressemblent, ou des citations qui nous parlent ; mais aussi parce qu’elles nous disent beaucoup sur la vision la société sur notre métier. Que ce soit dans les romans jeunesse ou adulte, celui de bibliothécaire n’échappe pas à la caricature : on y trouve une femme à chignon et lunettes, souvent vieille et aigrie ; ou un homme aux habits informes, très érudit mais vieux et sévère. Tous les deux donnent l’impression de vivre dans la bibliothèque et sont toujours entourés de vieux livres poussiéreux qu’ils protègent des agressions du monde extérieur … Lire la suite

La construction de la visibilité littéraire en bibliothèque / Cécile Rabot (2015)

la construction de la visibilité littéraire
Un ouvrage qui n’est pas forcément facile d’accès de prime abord : publié par Les Presses de l’Enssib (école de bibliothécaires à Lyon, pré ou post-concours), il s’adresse avant tout aux professionnels que sont les bibliothécaires, mais aussi d’une manière générale aux professionnels du livre qui pourraient y apprendre bien des choses sur le travail mené en bibliothèque (lieux culturels les plus fréquentés en France) pour valoriser les fonds littéraires.

Cet ouvrage rappelle que malgré les mutations subies par les établissements culturels que sont les bibliothèques, celles-ci gardent pour mission essentielle de constituer des collections et de prêter des documents, même si le livre n’est plus qu’un support parmi d’autres.

Or quand on sait que dans une bibliothèque de taille moyenne, il y a plus de 30 000 documents, on se dit que s’il est facile de franchir la porte (et encore !), il l’est moins de savoir quoi emprunter. C’est là que le bibliothécaire est réellement un médiateur : il ne suffit pas de poser des livres sur les rayonnages, il faut faire vivre une collection cohérente. Et cette mise en valeur est l’occasion pour les bibliothécaires de faire connaître leurs coups de cœur, ou de construire des tables thématiques, etc. Car s’ils n’ont souvent pas le choix face à certains achats, auteurs ou éditeurs hyper médiatisés, ils ont la plupart du temps une marge de manœuvre appréciable pour l’achat de documents qui sortent des sentiers battus. Les petits éditeurs le savent bien puisque se créent de plus en plus de partenariats entre eux et des bibliothèques qui leur offrent gratuitement la visibilité qu’ils n’auront pas dans une grande librairie.

C’est ce cheminement et ce travail que met en relief le texte très complet de Cécile Rabot, qui part d’exemples concrets – choisis en particulier dans le réseau des bibliothèques de la Ville de Paris – pour construire une réflexion plus globale sur la construction de la visibilité littéraire.

Un ouvrage passionnant pour les professionnels du livre, mais aussi pour les curieux qui pourraient ainsi découvrir d’autres facettes de ce métier qui souffre souvent de clichés à la vie dure.

Quand Guillaume de Laubier nous fait voyager dans les plus belles bibliothèques du monde … #Bestofthebest22

bibliothèques

Livre reçu en avance pour Noël, j’en bavais d’envie depuis que j’avais découvert ces photos au hasard dans une librairie allemande à Francfort ! Très rapidement, j’ai su que c’était un livre mais le prix m’a dissuadé de l’acquérir immédiatement. Fort heureusement, une bonne fée bibliothécaire veille sur moi et m’a apporté l’objet de mes vœux. Depuis, je dors avec (enfin il est sur ma table de nuit hein ! ) !

C’est effectivement un très beau livre, de forme rectangulaire – ce qui permet aux photos de s’étaler sur deux pages voire sur quatre grâce à un système de dépliants. Les photographies de Guillaume de Laubier (grand photographe de décoration et d’art de vivre) y sont centrales, agrémentées par un texte de présentation dépassant rarement plus de 3 pages, rédigé par Jacques Bosser (journaliste, conférencier, traducteur, spécialisé dans l’architecture et le design). Ce texte reprend l’historique de la bibliothèque, la constitution de ses collections et leur histoire. Il présente également quelques détails architecturaux. Il est simplement dommage que ces textes n’aient pas été rédigés par un bibliothécaire … 🙂 Lire la suite

Quand je soutiens l’ABF contre la censure en bibliothèque …

ABF

Parce que ce blog est un espace personnel où j’exprime ce que je ressens (et pas seulement à propos de livres), parce que je suis bibliothécaire, parce que cela m’a choqué et que ça nous concerne tous, je relaye une réponse de l’Association des Bibliothécaires de France suite aux demandes de retrait de certains livres de nos collections, dont le célèbre Tous à poil, un livre de Claire Franek et Marc Daniau d’une quarantaine de pages, paru en 2011.

poil

Ces derniers jours, quelques sites web ont mené des appels au retrait de livres achetés par des bibliothèques municipales, dont la liste est également dressée. Les ouvrages incriminés sont ceux d’une bibliographie proposée par le syndicat SNUipp-FSU de 79 livres de jeunesse pour l’égalité et concernent essentiellement l’égalité femme-homme et l’homosexualité.
Nous, Association des Bibliothécaires de France, tenons à exprimer notre désaccord profond avec ces prises de positions partisanes et extrêmes. Nous espérons bien au contraire que la liste des bibliothèques ayant procédé à ces acquisitions s’allongera car c’est le rôle des bibliothèques et des bibliothécaires que de proposer au public des livres pour toutes et tous et sur tous les sujets pour favoriser les débats, lutter contre les prescriptions idéologiques et donner aux enfants comme aux adultes les clés pour comprendre le monde dans lequel ils vivent.

Nous saluons donc les bibliothécaires qui, en achetant livres et autres documents, sont fidèles à la vocation des bibliothèques, telle qu’inscrite dans le Manifeste de l’Unesco, à proposer « des collections reflétant les tendances contemporaines et l’évolution de la société ». Comme l’affirme le code de déontologie de l’Association des Bibliothécaires de France, le bibliothécaire s’engage, en effet, à favoriser la réflexion de chacun et chacune par la constitution de collections répondant à des critères d’objectivité, d’impartialité, de pluralité d’opinion, à ne pratiquer aucune censure, et à offrir aux usagers l’ensemble des documents nécessaires à sa compréhension autonome des débats publics et de l’actualité.

Nous saluons également les élus et les élues qui ont à cœur, dans leurs projets politiques, de faire de leurs territoires des lieux où chacun et chacune trouve à s’exprimer, à se construire et à se penser comme citoyen dans sa diversité et qui reconnaissent aux bibliothèques leur rôle dans la réussite de cette mission.

Nous saluons enfin le public des bibliothèques, enfants, adolescents ou adultes qui par leurs demandes variées, nous donnent l’opportunité de construire une offre pluraliste de ressources et de services. Par là même, ils accompagnent l’action des bibliothécaires en faveur de l’égalité.

Qu’on se le tienne pour dit … Freedom in libraries !

Lecteurs, à vous de jouer !

lecteurs

Vous voulez prendre un roman facile pour l’été mais vous culpabiliser ?

Vous en avez marre des cahiers de vacances pour adultes ?

Vous voulez rester au niveau pour les quizz Babelio ?

Vous voulez battre vos amis au jeu Gallimard sur la littérature ?

Alors Lecteurs, à vous de jouer !

 

Folio vous propose 800 questions-réponses sur la littérature avec trois niveaux de difficulté : titres à compléter, personnages à renommer, objets à replacer dans leurs œuvres, romans à resituer, le choix est large, et les interrogateurs sans pitié !

L’important est bien sûr d’apprendre, et non pas de tout savoir …

Mais franchement, vous le connaissiez-vous le nom de famille de la Cassandre qu’a chanté Ronsard ? 🙂

A vos méninges !

Lira bien qui lira le dernier / Hubert Nyssen (2004)

Lira bien qui lira le dernier est un petit texte qui sort de l’ordinaire – comme c’est souvent le cas lorsque c’est signé Hubert Nyssen. S’adressant à une lectrice imaginaire qui s’inquiète de l’avenir de la lecture, l’éditeur lui répond par une longue lettre (libertine) voulant apaiser ses inquiétudes. Avec humour, et un brin d’énervement parfois face au chaos du monde, Nyssen décortique les sentences quotidiennes annonçant la mort du livre. Lire la suite

L’urgence de lire, un appel international à signer avec Bibliothèques sans frontières !

Voici une des vidéos diffusées actuellement par Bibliothèques sans Frontières, une association plutôt jeune (créée en 2005) mais qui fait un travail formidable, notamment en Haïti pour aider à la reconstruction. La question qui s’est souvent posée était de savoir si reconstruire les bibliothèques, apporter des livres, était la priorité. A cette question, il faut bien sûr répondre oui. A quoi sert de manger à sa faim si c’est pour ne pas trouver de travail et finalement ne pas pouvoir subvenir à ses besoins ? A quoi sert de travailler si chaque année la femme met au monde un enfant ? Mais également : comment rendre le sourire aux enfants ? Comment leur permettre de se reconstruire, d’oublier, d’avancer ? Comment communiquer ?

La réponse est encore et toujours : la lecture, c’est-à-dire les mots, les images, les histoires. Qui aident, émerveillent, aussi bien adultes qu’enfants. Alors oui la lecture fait partie, tout autant que le riz et les premiers soins, des secours à apporter à des populations sinistrées.

C’est le thème de la dernière campagne de BSF, lancée ce jour : l’urgence de lire. Qui a réussi à mobiliser de grands auteurs et autres personnalités importantes, en temps de crise humanitaire.

« le droit de s’informer, de rester en contact avec leurs proches et surtout de lire, apprendre, découvrir pour guérir, s’évader, se reconstruire après une catastrophe ou un conflit, c’est ça l’urgence de lire. »

Avec BSF, cultivez l’espoir … oui mais comment ?

Les bibliothèques peuvent être à la pointe du partage et de la circulation de l’information en situation de crise. N’hésitez donc pas à partager vos livres en les déposant dans des points BSF. Ou à faire un don à BSF. Ou plus modestement (mais d’une manière tout aussi importante), signer l’appel aux côtés de Coetzee, Oates, Doris Lessing, Toni Morrisson, J. C. Rufin, etc.. Il n’y a pas de petite participation.

Blogueurs, blogueuses. Lecteurs, lectrices.

Relayez l’appel, donnez vos livres. Pour que la littérature, que nous aimons tant, soit partagée et parvienne à l’autre bout du monde pour apporter un peu d’espoir et de bonheur …

Littérature et musique : le duo suprême ?

Cet article n’a pas d’objectif autre que de continuer une réflexion qui m’ait venue dernièrement, alors que j’ai passé beaucoup de temps chez moi. Il n’a rien de scientifique. C’est simplement empirique. Vous allez comprendre.

La musique m’accompagne partout. Quand je suis à la maison, je ne supporte pas le silence, sauf quand je lis. Il est donc rare que musique et littérature soient associées. Par contre, dans le métro, quoi de mieux que des écouteurs pour s’isoler des bruits extérieurs, choisir sa thématique, et se laisser porter à la fois par la lecture, et la musique ? Lire la suite

Bref, je suis bibliothécaire … !

Après 3 ans, 7 concours, 2 admissibilités, et des mois entiers de préparation …

Aujourd’hui est un jour spécial …

Aujourd’hui est LE plus beau jour de ma vie …

Car aujourd’hui, j’ai enfin réussi LE concours que je voulais …

Eh oui ! Je suis Assistante spécialisée des bibliothèques de la Ville de Paris.

Je vous épargne les cris de joie, mais je vous laisse les imaginer …

Je tiens à remercier ma famille, mes amis, et tous les lecteurs de ce blog qui ont confirmé ma vocation et ma motivation pour exercer ce beau métier…. 😀

Sur ce, je vous laisse et je vais le fêter …

Quand j’interviewe Claire Keegan …

La semaine dernière, alors que j’étais en plein rush de concours, j’ai eu la surprise de recevoir un email de l’attachée de presse de Sabine Wespieser dont il me semble inutile de vous reparler encore une fois. Pour en savoir plus, lisez mes articles ! 🙂

Cette dernière me proposait donc de rencontrer Claire Keegan, compte tenu de son passage à Paris pour quelques jours, et du fait que j’avais demandé à recevoir son dernier recueil de nouvelles, A travers les champs bleus. Ni une ni deux, j’ai accepté, et j’ai dévoré son dernier recueil. Après un tour à la bibliothèque, Les Trois Lumières y ait passé aussi. Restait son premier recueil publié chez Sabine Wespieser, L’Antarctique, dont je n’ai malheureusement pu découvrir que le début lors d’un séjour de dernière minute en bibliothèque. J’avais de toute façon assez de matière pour mener cette interview, gentiment et courageusement accompagnée par ma fidèle Lili Galipette !

Lire la suite

A l’ombre de mes propos – 2009 / Hubert Nyssen

Cet petit recueil m’a été ramené directement de la librairie Actes Sud en Arles. A une époque, je me suis beaucoup intéressée à Hubert Nyssen, car ce fut le mentor de Sabine Wespieser dont il est inutile de répéter ici encore que c’est une de mes maisons d’édition préférée. C’est de Nyssen et de sa belle maison d’édition que Sabine Wespieser s’est en effet inspirée pour construire la sienne, après avoir fait ses armes à Actes Sud. Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :