Recherche

Le Blog des Livres qui Rêvent …

Catégorie

Par siècle

Les délices de Tokyo / Durian Sukegawa (2013)

délices

Sentarô est un gars un peu paumé : sorti de prison quelques années auparavant, il a repris la gérance d’une boutique de pâtisseries japonaises, mais sans en avoir vraiment envie. La boutique vivote, jusqu’à ce qu’une curieuse vieille dame, Tokue y entre un jour, et propose à Sentarô de l’aider à fabriquer ses dorayaki. D’abord réticent, celui-ci accepte, et le succès de la boutique ne se dément plus. Mais le jeune homme sent que Tokue cache un secret terrible …  Lire la suite

Un bonheur insoutenable / Ira Levin (1970)

bonheur

Un bonheur insoutenable fait partie des grands romans de dystopie du XXe siècle, dans le trio de tête avec Le meilleur des mondes et 1984. Les similitudes entre les trois romans sont frappantes et illustrent bien les préoccupations de l’époque : uniformisation, recherche du bonheur à tout prix, standardisation, contrôle total de l’Etat sur les citoyens, etc.  Lire la suite

Alien : sortie des profondeurs, version omnisonore (Tim Lebbon /Audible)

Alien-La-sortie-des-profondeurs-audible

Il y a quelques semaines, Audible – l’application de livres audio d’Amazon – proposait une nouvelle exclusivité : découvrir un nouvel épisode de l’univers d’Alien, mais en version livre audio et « omnisons ». A l’origine de la série : un roman de Tim Lebbon qui fait le lien entre les deux premiers tomes de la saga cinématographique.

Pour le coup je suis complètement débutante en ce qui concerne cette série de films : je n’en ai vu aucun, étant beaucoup trop impressionnable … mais j’ai été tentée de découvrir l’univers à travers cette manière originale : un livre audio en une dizaine d’épisodes qui totalisent quatre heures environ. 

On y découvre la principale héroïne de la série Alien, Ellen Ripley, qui après avoir échappé aux terribles aliens sur le vaisseau Nostromo, est récupérée par un autre vaisseau, le Marion. Mais peu de temps auparavant un troisième petit vaisseau avait amené les fameux aliens à bord du Marion. Ripley va donc revivre le cauchemar pour la deuxième fois (courage ma pauvre, il y a 6 films en tout !) et … nous aussi !

J’ai de suite été embarquée dans l’histoire : s’il est malaisé au départ de comprendre qui est qui, d’identifier les voix et les bruits, très vite on se prend au jeu et on entre dans le grand bain. D’autant que la bande sonore est assez bien faite pour que l’on comprenne à n’importe quel moment où nous sommes et ce qui se passe, que ce soit en rajoutant des voix d’ordinateur ou en utilisant les personnages pour commenter.

Au final c’est comme regarder un film mais sans les images, et assis tranquillement dans son lit, dans le noir … L’intérêt ? pouvoir imaginer soi-même à quoi ressemble les personnages, visualiser les scènes avec plus de force, bref être en mode actif et non passif devant un écran ! 

Pour une première expérience de l »omnisonore », j’ai été réellement conquise : dans mes précédentes écoutes de livres audio, j’ai apprécié les rajouts de sons et de musique au texte, je trouve que cela donne un effet « augmenté » et immersif à la lecture et ajoute au plaisir de l’écoute.

En bref une belle réussite technique, même si l’histoire ne casse pas des briques, on s’y laisse prendre et on vit une chouette aventure. De cette manière, Audible contribue au renouveau du « feuilleton radio » telle qu’elle existait auparavant (rappel : La guerre des mondes de Wells, lue par Orson Welles, qui déclencha un mouvement de panique aux USA !) et qu’elle existe toujours à Radio France par exemple. Mais ici Audible souhaite proposer des textes longs, et adaptés de séries ou de films TV. Un beau challenge dont nous attendons avec impatience les prochaines sorties …

Rattrapage de chroniques : Fermine, Burdekin, Ming-yo, Irving et Troyat !

lapin alice

Un peu de « triche » aujourd’hui puisqu’au lieu de mon habituel 1 article = 1 livre, j’ai choisi de vous en présenter plusieurs, que j’ai lu il y a quelques mois déjà mais dont je n’avais pas eu le temps de vous parler …

Présentation par ordre chronologique !  Lire la suite

M. Pénombre, libraire ouvert jour et nuit / Robin Sloan (2012)

pénombre

Je suis toujours attirée par les romans qui parlent de librairies, de littérature, et j’ai donc été naturellement vers ce roman qui me faisait de l’œil depuis un moment ! J’en avais pourtant lu de mauvaises critiques à son propos, mais j’ai finalement été agréablement surprise.  Lire la suite

Retour en enfance avec Martin le Guerrier / Brian Jacques (1988)

martin le guerrier

1988 est décidément une très bonne année ! Non contente d’avoir eu l’honneur de me voir naître, elle fut aussi le témoin de la publication de cette trilogie de Martin le Guerrier, préquel de la série plus connue de Rougemuraille.

J’ai lu Rougemuraille quand j’avais une dizaine d’années. Je me souviens particulièrement bien des aventures de ces souris, écureuils et autres animaux mignons – à la Narnia – qui affronte sans cesse les prédateurs – chats, fouines, etc.  Lire la suite

Watership down / Richard Adams (1972)

watershipdown.jpg

Il y a une quinzaine d’années maintenant, j’ai lu un roman qui s’intitulait « les Garennes de Watership down ». On y découvrait Cinquin, Noisette et autre lapins mignons à qui il arrivait plein d’aventures. Voilà ce que j’en avais retenu jusque-là, ainsi que le souvenir d’avoir passé un bon moment. Or voici qu’en 2016, la maison d’édition Monsieur Toussaint Louverture décide de publier une nouvelle traduction de ce classique de Richard Adams, publié en 1972 (écoulé à 50 millions d’exemplaires dans le monde depuis). Exit les noms gnangnan, voilà Hazel, Fyveer et autres lapins aux noms glorieux. Exit la couverture gnangnan avec les petits lapins dans la prairie : ici les couleurs sont sombres, le grand lapin inquiétant …

Pour autant, vous me direz : mais le texte est le même ? Oui bien sûr, mais pour le coup, c’est moi qui ait changé … Et là où je n’ai vu qu’un roman d’aventures il y a 15 ans, j’y ai vu beaucoup plus cette fois-ci …

Lire la suite

Songe à la douceur / Clémentine Beauvais (2016)

douceur

Les coups de cœur sont souvent inattendus … et celui-ci n’échappa pas à cette règle ! J’avais adoré Les Petites reines, précédent roman de cet auteur, et j’avais été assez tentée par ce nouvel opus, mais sans oser franchir le pas. J’ai du mal avec les histoires d’amour en ce moment, et j’ai donc longuement hésité … jusqu’à ce qu’une amie m’en lise un extrait, auquel j’ai immédiatement accroché ! Je l’ai ensuite dévoré sans scrupules dans la nuit suivante, presque déçue de l’avoir fini si vite, mais déterminée à le relire sans tarder ! Car plus qu’une simple histoire d’amour, c’est un roman en vers que Mlle Beauvais nous a écrit, et par-delà, une magnifique réécriture d’Eugène Oneguine, le roman de Pouchkine. 

Lire la suite

Un léopard sur le garrot / Jean-Christophe Rufin (2008)

léopard garrot

Décidément, à chaque lecture d’un roman de Jean-Christophe Rufin, je suis de plus en plus attaché à cet auteur. Je suis à chaque fois impressionnée de la manière dont il parvient à se renouveler, roman après roman : pas de comparaison possible entre Rouge Brésil, L’Abyssin, Immortelle randonnée (où il raconte le périple de Compostelle, qu’il a fait seul), même si à chaque fois j’ai apprécié ses connaissances historiques, son sens du romanesque et son humour !  Lire la suite

Six of crows / Leigh Bardugo (2016)

livre-six-of-crows

Six hors-la-loi, une quête impossible.

Ce pavé m’a été offert par une amie pour mon anniversaire, et sa couverture me faisait de l’œil depuis des mois. Après quelques lectures « réalistes » comme je les appelle, j’ai eu envie de m’évader un peu. J’ai donc plongé dans cette lecture, aux côtés de Kaz, Inej, Matthias, Nina, Wylan et Jesper. Six adolescents peu ordinaires, dans un monde fantastico-médiéval, impitoyable et violent. Lire la suite

Les papillons rêvent-ils d’éternité / Sandra Labastie (2015)

papillons éternité

Ce roman est dans ma PAL depuis 2 ans, puisqu’il faisait partie de la sélection 2015 du Prix des Lecteurs du Livre de Poche, mais je n’avais pas jusque-là eu envie de l’ouvrir … Et puis un soir, je cherchais un roman court, pour combattre une insomnie, et sa couverture m’a accroché l’œil. Deux heures plus tard, je le reposais, ravie de la découverte de ce texte très intéressant. Lire la suite

Joie / Clara Magnani (2017)

joie-clara-magnani

Le père d’Elvira, Giangiacomo – dit Gigi – s’écroule sur sa terrasse, un jour d’été de l’année 2014. Une mort sans douleur, rapide. Après l’enterrement, Elvira fait le tri de ses papiers, et découvre un manuscrit inconnu, dans lequel son père raconte l’histoire qu’il a vécue avec une certaine Clara.

Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :